Quantcast

Le système de défense Dôme de fer intercepte des roquettes tirées sur Eilat

Un missile est lancé par le Dôme de fer pour intercepter une roquette lancée depuis Gaza, le 14 juillet 2014
David Buimovitch (AFP)
Les sirènes d'alerte aérienne ont été déclenchées mercredi soir dans la ville d'Eilat

Les sirènes d'alerte aérienne ont été déclenchées mercredi soir dans la ville d'Eilat, ont indiqué les médias israéliens.

Peu après, le système de défense antimissile Dôme de fer a intercepté des roquettes tirées depuis le Sinaï vers Eilat, a fait savoir l'armée israélienne (Tsahal).

"Certaines de ces roquettes ont été détruites en vol par des batteries d'Iron Dome", des batteries d'interception de roquettes, a déclaré la porte-parole.


Un responsable de la mairie d'Eilat a précisé à la radio publique que trois roquettes avaient été interceptées, tandis qu'une autre roquette avait explosé en dehors de la ville.

La ville balnéaire, destination touristique majeure pour Israël, a été plusieurs fois la cible de tirs de roquettes depuis la chute du président égyptien Hosni Moubarak en 2011.

Tsahal, qui a déployé une batterie du Dôme de fer à Eilat, a mis en place un système relié aux capteurs installés sur la frontière israélo-égyptienne.

Un groupe affilié à l'Etat islamique basé dans la péninsule du Sinaï en Egypte avertit régulièrement les médias qu'il aurait l'intention d'effectuer des "attaques de grande ampleur" dans le sud d'Israël.

Le Nord-Sinaï, dans l'est du pays, est le bastion du groupe djihadiste Ansar Beït al-Maqdess qui s'est rebaptisé "Province du Sinaï" pour marquer son allégeance au "califat" auto-proclamé par le groupe Etat islamique (EI) sur une partie de l'Irak et de la Syrie.

Le Sinaï est le théâtre d'affrontements sanglants entre soldats et policiers égyptiens contre des membres de la branche égyptienne du groupe djihadiste Etat Islamique.

Commentaires

(0)
8Article précédentAnalyse: Y avait-il d’autres attentes à la réponse d’Israël à Gaza?
8Article suivantLa Russie promet à Israël d'empêcher que ses armes n'arrivent au Hezbollah