Quantcast i24NEWS - Israël craint la formation d'un "croissant iranien" au Moyen-Orient

Israël craint la formation d'un "croissant iranien" au Moyen-Orient

Les Gardiens de la révolution islamique iranienne
AFP
Le soutien de Téhéran au groupe terroriste libanais Hezbollah préoccupe également l'Etat hébreu

Israël craint la formation d'un "croissant iranien" au Moyen-Orient compte tenu de l'influence de Téhéran en Syrie et de ses liens avec des groupes chiites dans la région, a affirmé lundi un haut responsable du renseignement israélien.

Les déclarations du directeur général du ministère du Renseignement, Chagai Tzuriel, illustrent l'inquiétude grandissante d'Israël quant à l'implication de l'Iran dans le conflit qui ravage la Syrie voisine depuis six ans.

Le soutien de Téhéran au groupe terroriste libanais Hezbollah - allié du régime syrien de Bachar al-Assad - préoccupe l'Etat hébreu, tout comme l'influence iranienne en Irak et au Yémen.

"Si l'Iran se positionne sur le long terme en Syrie, ce sera une source constante de (...) tensions avec la majorité sunnite en Syrie, avec les pays sunnites (...) ainsi qu'avec Israël", a assuré M. Tzuriel à des journalistes étrangers, évoquant la "création d'un croissant iranien".

Bien qu'Israël et la Syrie restent officiellement en état de guerre, l'Etat hébreu s'est efforcé de ne pas s'impliquer dans le conflit complexe qui ravage la Syrie depuis plus de six ans. Mais il a reconnu avoir mené des frappes aériennes ciblées contre des convois de livraisons d'armes destinés au Hezbollah.

Le mois dernier, les deux pays ont connu leur plus sérieux accrochage depuis 2011, avec des raids sur le territoire syrien, une riposte anti-aérienne de l'armée syrienne et un tir de missile intercepté, en direction du territoire israélien.

(avec agence)

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël/implantations: Ayrault dénonce des "provocations"
8Article suivantUn rapport dénonce la radicalisation alarmante des livres scolaires palestiniens