Quantcast i24NEWS - Le secrétaire américain à la Défense en visite officielle au Moyen-Orient

Le secrétaire américain à la Défense en visite officielle au Moyen-Orient

Le patron du Pentagone James Mattis à Londres, le 31 mars 2017
Justin TALLIS (AFP/Archives)
Il sera en Israël le 20 avril pour rencontrer le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou

Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, sera à partir de mardi prochain en visite officielle dans plusieurs pays du Moyen-Orient tels que l'Arabie saoudite, l'Egypte, Israël, et le Qatar. Il se déplacera également à Djibouti, a annoncé vendredi le département de la Défense.

Le voyage de Mattis est destiné à "réaffirmer les principales alliances militaires américaines, s'engager avec des partenaires stratégiques au Moyen-Orient et en Afrique. Il discutera des "efforts de coopération pour contrer les activités déstabilisatrices afin de vaincre les organisations terroristes extrémistes", selon une déclaration du Pentagone.

M. Mattis commencera sa tournée en Arabie Saoudite, où il devrait organiser des réunions pour renforcer le partenariat sécuritaire entre les deux pays.

Il poursuivra sa visite en Égypte pour s'entretenir de la sécurité régionale et participera à une cérémonie où il déposera une gerbe de fleurs au Mémorial du soldat inconnu au Caire.

M. Mattis arrivera en Israël le 20 avril pour rencontrer le Premier ministre Benyamin Netanyahou, le ministre de la Défense Avigdor Lieberman et le président Reuven Rivlin.

Il participera également à une cérémonie au musée de la Shoah Yad Vashem, à Jérusalem.

Il continuera ensuite au Qatar, où il doit "rencontrer un leadership international clé et poursuivre ses efforts pour renforcer la sécurité régionale."

Il achèvera sa tournée à Djibouti, où il rencontrera le président Ismail Omar Guelleh pour" poursuivre l'engagement des États-Unis et de Djibouti à promouvoir la stabilité régionale."

Djibouti, limitrophe de la Somalie, de l'Éthiopie, de l'Érythrée et du Yémen, lutte contre le groupe terroriste djihadiste al-Shabaab.

En janvier 2017, James Mattis avait entamé sa première tournée à l'étranger en Asie en visitant la Corée du Sud et le Japon.

Commentaires

(0)
8Article précédentInde: visite du Premier ministre en Israël en juillet
8Article suivant"Efforts sérieux" en cours vers un échange de prisonniers avec Israël (Hamas)