Quantcast i24NEWS - La guerre avec les alliés de l’Iran est imminente (ambassadeur d’Israël aux USA)

La guerre avec les alliés de l’Iran est imminente (ambassadeur d’Israël aux USA)

Ron dermer, ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis, AFP
Dermer estime que la probabilité d'un conflit avec le Liban est plus élevée aujourd’hui qu'il y a deux ans

L'ambassadeur d'Israël aux Etats-Unis, Ron Dermer, a déclaré lundi que l’Etat hébreu est plus proche d'un conflit militaire à grande échelle le long de sa frontière nord que les gens ne le pensent, dans une interview au site d'information américain Politico.

L’émissaire israélien a rappelé qu’lsraël ne tolérera aucune présence iranienne en Syrie.

"Si l'Iran ne quitte pas la Syrie, les chances de confrontation militaire augmenteront. Je ne vous parle pas d’année ou de mois. Je parlerais de semaines", a-t-il prévenu.

Dermer a par ailleurs accusé Téhéran d'attiser les tensions en Syrie. "Plus ils poussent, plus nous devons faire respecter nos lignes rouges, et vous avez toujours des perspectives d'escalade, même quand les parties ne veulent pas d'escalade, parce que nous ne permettrons pas à l'Iran d'établir cette présence anti-israélienne en Syrie", a-t-il ajouté.

L’ambassadeur israélien a également estimé que la probabilité d'un conflit avec le Liban où est basé le mouvement terroriste Hezbollah est plus élevée aujourd’hui qu'il y a deux ans.

"Et en Syrie, (la probabilité) est bien plus élevée. Assad est un vassal du régime iranien. Et les forces qui sont sur le terrain sont les milices chiites et le Hezbollah", a-t-il affirmé.

Il a par ailleurs expliqué qu’Israël n'avait aucun problème à ce que la Russie maintienne une présence à long terme en Syrie.

Les relations entre Jérusalem et Damas sont d'autant plus tendues que le régime syrien est soutenu par le Hezbollah mais aussi l'Iran, l'autre bête noire d'Israël.

Israël s'inquiète d'un enracinement croissant de l'Iran en Syrie et du soutien militaire russe au régime syrien.

Commentaires

(3)

Si malheureusement il y a une guerre il faut se débarrasser de ce cancer du Hezbollah ...

ce n'est pas un cancer. c'est une bande d'assassins hors la loi. on ne va pas les combattre avec des médicaments.

Océane se prend pour Dieu. Incroyable. En 2006 israel a perdu la guerre. Juste pour rappel.

8Article précédentJérusalem: Erdogan évoque une possible "rupture diplomatique" avec Israël
8Article suivantNetanyahou garde le silence sur le statut de Jérusalem à quelques heures de l'annonce de Trump