Quantcast i24NEWS - Netanyahou garde le silence sur le statut de Jérusalem à quelques heures de l'annonce de Trump

Netanyahou garde le silence sur le statut de Jérusalem à quelques heures de l'annonce de Trump

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou lors d'une conférence du Jpost, le 6 décembre 2017
i24NEWS
"Notre identité nationale et historique est en train d'être obtenue aujourd’hui"

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou est resté silencieux sur la question du statut de Jérusalem mercredi lors d'un discours prononcé au cours d'une conférence diplomatique du quotidien Jerusalem Post, alors que le président américain Donald Trump s'apprête à reconnaître la ville sainte comme capitale d'Israël.

Chacun guettait le premier commentaire public de M. Netanyahou sur le sujet devant un parterre de diplomates, de politiciens ou d'analystes. Il s'en est tenu à une simple déclaration avant son discours publiée sur sa page facebook.

"Notre identité nationale et historique est en train d'être obtenue aujourd’hui", a-t-il dit.

Son discours portait principalement sur de nouvelles convergences diplomatiques régionales, les performances de l'Etat hébreu dans le domaine de la sécurité et de l'économie, et l'importance de la lutte internationale contre la menace iranienne.

"L'Iran est en train d'essayer de construire un empire" au Moyen-Orient, a affirmé le Premier ministre, citant les pays où Téhéran tente de s'implanter. "Nous disons ce que nous faisons et nous faisons ce que nous disons, et tout ce qui est nécessaire pour empêcher cela", a-t-il poursuivi.


"C'est un régime agressif, terroriste", a martelé M. Netanyahou avant d'affirmer que "les droits humains sont bafoués en Iran".

Enfin, le dirigeant israélien a appelé a créer un "meilleur accord nucléaire" par crainte de voir Téhéran obtenir suffisamment d'uranium enrichi pour mettre au point la bombe nucléaire d'ici quelques années.

(avec agence)

Commentaires

(4)

Jérusalem est une ville arabe. Ne pas le voir est la preuve qu’on n’y a jamais été : la population, les commerces, la signalisation , les gens , l’appel à la prière retentira sur Jérusalem 5 fois par jours et ce jusqu’à la fin des temps ... ou jusque-là fin d’israël !

Alors si elle est si arabe que cela on se demande pourquoi le leader du hamas a récemment reproché à habas de n'avoir pas pu empêcher sa "judaïsation". Que vous le vouliez où non elle est juive de toute éternité et les appels des mutzin n'y seront peut-être pas éternellement tolérés.

Jérusalem n'est pas citée une seule fois dans le Coran... Alors qu'elle est citée 50 fois dans la thorah ( l'ancien testament comme disent d'autres encore )

Que de précipitations !! Le déplacement prendra 4 à 5 ans. Et ne concerne que les usa. Ça n’est pas le monde. Ni l’Europe ,ni la Russie et la Chine , ni l’Asie , ni l’Amérique latine, et surtout aucun pays musulmans (2 milliards de personnes) ne reconnaissent ce geste !! Ajoutons que dans les faits , au quotidien , cela ne changera absolument rien ! Au contraire : Les américains se discréditent avec tous ses partenaires : Trump passait déjà pour un incompétent aujourd’hui il est catalogué comme IRRESPONSABLE! L’autorité palestinienne ne souhaite même plus qu’il joue son rôle d’intermédiaire et les groupes terroristes sont légitimés à faire plus d’attentats. Jérusalem est une ligne rouge à ne pas dépasser.

8Article précédentLa guerre avec les alliés de l’Iran est imminente (ambassadeur d’Israël aux USA)
8Article suivantLes avions F-35 acquis par Israël sont "opérationnels" selon l'armée