Israël: B. Gantz se rend cette semaine aux États-Unis pour rencontrer le chef du Pentagone

i24NEWS

2 min
Le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin et le ministre de la Défense Benny Gantz lors d'une cérémonie à la base militaire de Kirya, à Tel Aviv, le 11 avril 2021
Avshalom Sassoni/Flash90Le secrétaire américain à la Défense Lloyd Austin et le ministre de la Défense Benny Gantz lors d'une cérémonie à la base militaire de Kirya, à Tel Aviv, le 11 avril 2021

Le ministre de la Défense rencontrera des familles endeuillées et d'autres membres de la communauté juive

Le ministre israélien de la Défense Benny Gantz se rendra aux États-Unis cette semaine pour rencontrer son homologue américain Lloyd Austin, a annoncé son bureau dimanche.

Benny Gantz décollera mercredi et devrait rencontrer le chef du Pentagone le lendemain matin à Washington. Son bureau n'a pas donné de détails sur la nature de la réunion.

La réunion intervient alors que les tensions à Jérusalem sont au plus haut après la mort de la journaliste américano-palestinienne Shireen Abu Akleh, abattue la semaine dernière alors qu'elle couvrait des affrontements entre des troupes israéliennes et des hommes armés palestiniens au cours d'une opération militaire dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, et après les violences qui ont émaillé ses funérailles vendredi.

Après sa réunion Lloyd Austin, Benny Gantz rencontrera des familles endeuillées et d'autres membres de la communauté juive à New York et Miami.

La dernière rencontre entre Gantz et Austin a eu lieu au Pentagone en décembre et les deux hommes ont discuté des liens bilatéraux, de la menace iranienne et de l'avantage militaire qualitatif d'Israël au Moyen-Orient.

Video poster

Dimanche, le secrétaire d'État américain Antony Blinken s'est entretenu avec la famille de la journaliste d'Al Jazeera, alors qu'Israël fait face à une vague de critiques internationales suite au comportement de la police lors de ses funérailles.

Le président de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas, a accusé Israël d'avoir "exécuté" Abu Akleh. Les responsables israéliens, dont M. Gantz, ont d'abord déclaré qu'il était probable que des hommes armés palestiniens aient tiré par erreur sur la journaliste, avant d'ajouter qu'un tir errant de sniper israélien pourrait également avoir causé sa mort.

Israël insiste sur le fait qu'il ne peut pas déterminer définitivement qui a tiré sur elle sans examiner la balle retirée de son cou. L'Etat hébreu a demandé l'aide des États-Unis pour persuader l'Autorité palestinienne de coopérer.

Cet article a reçu 1 commentaires