"J'ai fait du mieux que j'ai pu": N. Bennett participe à sa dernière cérémonie de Tsahal en tant que Premier ministre

i24NEWS

2 min
Le Premier ministre israélien Naftali Bennett lors d'une cérémonie de remise de diplômes aux soldats ayant suivi le cours de pilotage de l'armée, à la base aérienne de Hatzerim, le 23 juin 2022.
Flash90Le Premier ministre israélien Naftali Bennett lors d'une cérémonie de remise de diplômes aux soldats ayant suivi le cours de pilotage de l'armée, à la base aérienne de Hatzerim, le 23 juin 2022.

"Je remets un État d'Israël fort et sûr, avec le calme à ses frontières"

Naftali Bennett, qui s’exprimait jeudi lors de sa dernière cérémonie militaire en tant que Premier ministre, a déclaré qu'il avait fait de son mieux pour le pays pendant son mandat.

"J'ai fait de mon mieux pour le peuple d'Israël, pour mon peuple bien-aimé", a déclaré N. Bennett lors d'une cérémonie de remise de diplômes aux pilotes de l’armée sur la base aérienne de Hatzerim, dans le sud d'Israël.

Lundi, le chef du gouvernement et le ministre des Affaires étrangères Yaïr Lapid ont annoncé qu'ils allaient dissoudre la Knesset et renvoyer Israël à sa cinquième élection en trois ans et demi. Les deux hommes ont déclaré avoir "épuisé" les moyens de stabiliser leur coalition.

La Knesset a approuvé mercredi un projet de loi préliminaire en ce sens et devrait être dissoute officiellement la semaine prochaine, et Yaïr Lapid prendra le relais en tant que Premier ministre intérimaire, conformément à l'accord de coalition.

Video poster

Évoquant son prochain départ, Bennett a déclaré lors de la cérémonie de jeudi : "Je remets un État d'Israël fort et sûr, avec le calme à ses frontières."

"Nos ennemis savent très bien que nous les trouverons partout dans le monde afin de préserver la sécurité de nos citoyens. Ils apprennent que quiconque complote pour nous attaquer paiera un lourd tribut ", a-t-il déclaré.

"Je tiens à remercier les soldats et les commandants de Tsahal, le chef d'état-major et toutes les agences de sécurité - le Mossad, le Shin Bet et la police israélienne - pour le rare privilège de les avoir dirigés", a-t-il ajouté.

"Chaque fois que j'ai approuvé une attaque aérienne des pilotes de l'armée de l'air, ou une opération terrestre des troupes de combat de Tsahal, de la police spéciale ou des opérations secrètes des membres d'autres unités, je savais que nous pouvions compter sur eux", a encore affirmé le Premier ministre.

Cet article a reçu 18 commentaires