Quantcast i24NEWS - "L'ambassade US à Jérusalem sera ouverte avant la fin de l'année prochaine" (vice-président US)

"L'ambassade US à Jérusalem sera ouverte avant la fin de l'année prochaine" (vice-président US)

Le vice-président américain Mike Pence prononçant un discours à la Knesset, le 22.01.2018
I24NEWS

Le vice-président américain, Mike Pence, a affirmé lundi que l'ambassade de son pays à Jérusalem sera "ouverte avant la fin de l'année prochaine", lors d'un discours historique au parlement israélien (Knesset).

Lors d'une allocution vivement applaudie, parfois ponctuée de standing-ovation, Mike Pence a également affirmé que par la reconnaissance américaine de Jérusalem comme capitale d'Israël, le président Donald Trump avait ainsi "corrigé une erreur vieille de 70 ans".

Le haut-responsable américain a également appelé les Palestiniens à revenir à la table des négociations, affirmant que "la paix ne pourra revenir que par le dialogue".

Se référant à la menace iranienne, M. Pence a par ailleurs assuré que les Etats-Unis ne permettront "jamais à l'Iran d'acquérir une arme nucléaire".

M. Pence a déclaré que l'accord conclu en 2015 sous l'administration Obama entre les grandes puissances (Etats-Unis, Chine, Russie, France, Allemagne et Royaume-Uni) et l'Iran sur les activités nucléaires de la République islamique était un "désastre" et que les Etats-Unis se désengageraient "immédiatement" de ce pacte s'il n'était pas amendé.

Si les paroles de Mike Pence ont visiblement été saluées par la quasi-totalité de l'assemblée, plusieurs députés de la Liste arabe unie, la troisième formation politique de la Knesset qui avait annoncé le boycott du discours, ont été expulsés du parlement après avoir tenté de perturber la séance.

Après avoir simultanément brandit des pancartes, les députés ont été immédiatement sorti de la Knesset.


Le Premier ministre israélien, prenant la parole avant Mike Pence, a remercié le vice-président pour son engagement envers Israël, précisant qu'il s'agit de la première fois qu'un responsable officiel américain à ce poste prend la parole à la Knesset.

"C'est extraordinaire que vous soyez le premier vice-président à prendre la parole à la Knesset", a déclaré M. Netanyahou ajoutant qu'"aucun autre vice-président n'a eu de plus grand engagement envers Israël" que M. Pence.

Il a ensuite salué le lien "remarquable" et ''qui n'a jamais été aussi fort" entre Israël et les Etats-Unis, remerciant à nouveau l'administration Trump de sa décision de reconnaître Jérusalem capitale de l'Etat hébreu.

La déclaration US sur Jérusalem, une "décision historique qui ne sera jamais oubliée", a souligné Netanyahou.

"Cette décision est un instant très important dans l'histoire des relations entre nos deux pays", a estimé le Premier ministre israélien.

Netanyahou a par la suite appelé lui aussi appelé "les Palestiniens à revenir à la table des négociations" car "la paix ne pourra venir qu'avec le dialogue".

Il a cependant précisé que "les USA ne feront jamais de compromis sur la sécurité de l'Etat d'Israël" et que tout accord "devra garantir la capacité d'Israël à se défendre" par ses propres moyens.

Côté palestinien, un haut responsable a estimé que le discours de Pence était "messianique" ainsi qu’un "cadeau fait aux extrémistes".

Saëb Erakat, le numéro deux de l'Organisation de libération de la Palestine, a lui déclaré dans un tweet que les Etats-Unis faisaient partie du problème.


"Ce discours messianique est (...) la preuve que l'administration américaine fait partie du problème et non pas de la solution", a-t-il tweeté.

Commentaires

(5)

Lorsque l’on parle de l’orientation à gauche des grands médias israéliens et de leurs prises de positions anti-patriotiques, il ne s’agit pas de propos en l’air.

Les masques se baissent ...

Très bon reportage, vous avez simplement omis de citer une prase importante de ce haut personnage Américain:"Pence: “C’est un grand privilège d’être ici à Jérusalem, la capitale d’Israël”

Vive l’administration Trump !!

Grand Monsieur !! Est-ce que la génération des vrais hommes politiques arrivent ? En tout cas on est sur le chemin... en ce qui concerne les journalistes il me semble qu’il leur faudra encore beaucoup de temps avant de donner une information réelle et non filtrée ..le réveil va être difficile pour eux et tant mieux car ils ne sont que des menteurs....

8Article précédentIsraël/renseignements militaires: enseigner aux plus jeunes la lecture des cartes
8Article suivantVisite de Mike Pence en Israël: "Ce sont des journées très émouvantes"