Une résolution israélienne adoptée à l'ONU pour la première fois

i24NEWS

3 min
Les délégués assistent à l'ouverture de la principale session annuelle du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies le 24 février 2020 à Genève
AFP PHOTO / Fabrice COFFRINILes délégués assistent à l'ouverture de la principale session annuelle du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies le 24 février 2020 à Genève

La mission israélienne auprès des Nations unies a salué l'adoption de la proposition

Pour la première fois, le Conseil des droits de l'homme des Nations unies (CDH) a adopté jeudi une résolution proposée par Israël.

L'initiative sur la lutte contre le cyber harcèlement, menée par l'Argentine, l'Allemagne et la Grèce et comprenant 60 autres parrains a été adoptée par consensus.

La mission israélienne auprès des Nations unies à Genève a salué sur Twitter l'adoption de la proposition, de même qu'Alon Ushpiz, directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères, qui l'a qualifiée de "diplomatie israélienne à son meilleur" et a promis de continuer à travailler avec ses partenaires "pour améliorer les droits de l'homme dans le monde".

https://twitter.com/i/web/status/1578044434805100544

Ce post ne peut être affiché car les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en cliquant sur .

La mission israélienne auprès des Nations unies à Genève a salué l'adoption de la proposition sur Twitter, de même qu'Alon Ushpiz, directeur général du ministère israélien des Affaires étrangères, qui l'a qualifiée de "diplomatie israélienne à son meilleur" et a promis de continuer à travailler avec ses partenaires "pour améliorer les droits de l'homme dans le monde".

La résolution du CDH appelle à une discussion sur le cyber harcèlement des enfants lors de la 54e session du Conseil (actuellement 51e) et à la lutte contre le cyber harcèlement des personnes handicapées.

Cet organe de 47 membres basé à Genève, en Suisse, est accusé depuis des années par Israël et les États-Unis entre autre, d'avoir un parti pris anti-israélien.

Le Conseil des droits de l'homme a adopté plus de résolutions condamnant Israël que pour le reste du monde dans son ensemble. 

En mai dernier, le CDH avait créé une "commission d'enquête" sur les violations présumées des droits de l'homme en Israël et dans les territoires palestiniens. Cette commission a été créée à la suite du conflit qui a opposé Israël à la bande de Gaza, gouvernée par le Hamas, pendant 11 jours.

Cet article a reçu 3 commentaires