Quantcast i24NEWS - Le journaliste palestinien tué vendredi à Gaza "était un terroriste membre du Hamas" (Lieberman)

Le journaliste palestinien tué vendredi à Gaza "était un terroriste membre du Hamas" (Lieberman)

Le ministre israélien de la Défense Avigdor Lieberman, le 10.04.2018
i24NEWS
"Il était caporal dans la branche armée du Hamas et recevait un salaire régulier depuis 2013"

Le journaliste palestinien qui a succombé à ses blessures infligées alors qu'il couvrait la "marche du retour" vendredi à Gaza, "était un terroriste membre du Hamas", a assuré mardi le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman lors d'une allocution donnée dans le Golan.

Yasser Mourtaja "était un terroriste membre du Hamas, il était caporal dans la branche armée du Hamas, et recevait un salaire régulier depuis 2013", a martelé le ministre.

"Il utilisait un drone pour collecter des informations et des renseignements sur les forces israéliennes sur le front", a-t-il ajouté. "J'espère que les organes de presse, qui font tout pour dénoncer ce pauvre journaliste qui faisait son travail et qui a été tué, dirons les faits réels", a-t-il poursuivi.

Interrogé sur la frappe israélienne présumée en Syrie dans la nuit de dimanche à lundi, le ministre a déclaré "ne pas savoir de quoi il s'agissait", "je ne sais pas ce qu'il s'est passé là-bas, ni qui a attaqué".




"Mais je sais une seule chose, nous ne permettrons pas un encrage iranien en Syrie quelque soit le prix à payer", a ajouté M. Lieberman.

Le ministre de la Défense a également réagi après la polémique lundi concernant la diffusion d’une vidéo filmée par le téléphone d’un soldat israélien où l’on entend deux hommes converser puis tirer sur un Palestinien non-armé avant de se réjouir de sa chute à terre,

"Tout d'abord les tireurs d'élite doivent recevoir une médaille et le journaliste doit recevoir une punition.", a-t-il déclaré.

"Tsahal est l'armée la plus morale du monde. Cela ne fait aucun doute que quand vous vous trouvez sur le front et sous pression il y a parfois des moments où les nerfs sortent et on peut le comprendre," a justifié M. Lierbeman.

"Mais en fin de compte, l'armée, les tireurs d'élite et les soldats représentent le meilleur du peuple d'Israël," a-t-il martelé.

De son côté, l'armée israélienne a confirmé mardi l'authenticité de la vidéo qui date du 22 décembre 2017.

"Après avoir tenté de disperser les émeutiers (...) une balle a été tirée en direction d'un des Palestiniens soupçonné d'être le leader des émeutiers. Il a été touché à la jambe", a affirmé l'armée dans un communiqué."

Une enquête militaire est toujours en cours pour déterminer la gravité des faits et la sentence à l'encontre de celui qui a filmé.

Commentaires

(4)

Qu elle menteur c pas possible

Nous attendons les excuses de tous les énervés professionnels qui ont vociféré, à commencer par Reporters Sans Scrupules... Les chaînes d'infos en continu devraient prendre le relais et faire tourner en boucle 24/7 cette infaux qu'ils ont répandu sur toute la planète, comme s'ils ne connaissaient pas le talent incontestable de tous ces comédiens spécialisés en mises en scène macabres... Après les morts qui se relèvent de leurs civières, les terroristes qui voyagent en ambulances avec des vêtements aspergés de sang frais, voilà les terroristes déguisés en reporters de presse... Où s'arrêteront ces folies sorties de cerveaux très dérangés ?????

pléonasme.

Quel mensonge !!! Le Hamas lui sert de foure tout

8Article précédentCisjordanie: tentative d'attaque à l'arme blanche, le terroriste neutralisé
8Article suivantMoscou convoque l'ambassadeur israélien après une attaque présumée en Syrie