Quantcast i24NEWS - Un civil israélien honoré par la police pour avoir neutralisé un terroriste

Un civil israélien honoré par la police pour avoir neutralisé un terroriste

Ofek Kaufman, remercié par le brigadier général israélien, Moshe Barkat
Police israélienne
Le 8 avril, un Palestinien avait tenté d’attaquer un homme à l’arme blanche à Mishor Adumim

Un résident d’Alon, dans le sud de la Cisjordanie, a reçu un certificat d’appréciation de la police israélienne de Judée et Samarie, dimanche, pour avoir neutralisé un terroriste palestinien le 8 avril dernier.

Ofek Kaufman, 31 ans, était au volant de son véhicule, aux côtés de sa femme et de son fils de cinq mois, lorsqu’il avait aperçu un homme poursuivi par un Palestinien armé.

"J’ai vu un homme ultra-orthodoxe courir, quelqu’un le poursuivait, un tournevis à la main. J’ai tout de suite compris que c’était une attaque terroriste", a indiqué l’homme au site d’informations israélien Ynet.

i24NEWS

"J’ai ouvert la portière de ma voiture. Ma femme m’a supplié de ne pas sortir. J’ai attrapé mon arme, je l’ai chargée et j’ai couru sur environ 150 mètres pour chasser le terroriste", a continué à raconter cet éducateur canin de profession.

Approchant d’un virage, Ofek Kaufman a eu peur de perdre le terroriste de vue et s’est mis à tirer en l’air pour tenter de l’avertir, sans succès.

L’Israélien s’est alors décidé à viser le Palestinien, qui a fait demi-tour et s’est dirigé vers le père de famille de 31 ans. A ce moment-là, Ofek Kaufman a ouvert le feu.

i24NEWS

Ce résident de Naplouse - de 31 ans également - avait été sérieusement blessé et conduit au Centre Médical Hadassah, situé sur le Mont Scopus à Jérusalem. Il était décédé de ses blessures le lendemain.


"Ma femme, qui était restée dans la voiture, s’était enfermée à l’intérieur. Elle a appelé la police. L’homme au bout du fil a tenté de la calmer, ainsi que le bébé", a raconté Okef Kaufman.

Le brigadier général israélien, Moshe Barkat, a félicité l’habitant d’Alon pour sa réponse immédiate.

"Vous êtes sorti de votre véhicule sans attendre, avez agi rapidement et discrètement, neutralisé le terroriste et évité que des gens innocents soient blessés", a-t-il dit. 

Si trois personnes souffrant de stress post-traumatique avaient été prises en charge par les services de secours israéliens, l’attaque de Mishor Adumim n’avait fait aucune victime civile.

Commentaires

(4)

Bravo et que dieu vous protège de ces bêtes féroces...

En Israël tout les hommes sont des courageux BH

Iva69 je vous suggère de vous renseigner sur l histoire de la Palestine non pas par des gens jeunes mais des gens plus âgés je dirai environ 70ans qui sauraient si ils sont juste vous apprendre la réalité sur cette terre . A la base la Palestine c est la terre des hébreux qui ont donnés un morceau de leurs terre à leurs frères arabe qui étaient jettés dans les eaux par les arabes eux mêmes .... mais c est un fait qui vous dépasse malheureusement et les palestiniens hébreux on préférés le nom d Israël que celui des palestiniens en 1947 je crois pour des raisons diverses et variées mais la vrai histoire est celle la . Mais déformée par le fameux téléphone arabe ... et des lors l histoire a été déformée encore et encore les palestiniens enseignent à leurs enfants la haine du juif et les envoient au front ça vous semble normal . Seulement depuis 70ans qu on enseigne et raconte des histoires fausses ça semble irréel que la vérité soit différente de vos enseignements . Chercher bien la vérité sur des vieux livres auprès des anciens auprès de gens instruits et vous apercevez peut être un semblant de nuance entre votre savoir et une vérité qui ne pourrait que vous dépasser ... j aimerai bien que vous reveniez nous apporter un peu de vos recherches ce n est hélas pas un forum et on ne peut échanger que par messages interposés dommage

iva69: avec un nom pareil, tout donne à penser que vos qualifications ne sont pas au niveau de l'histoire ou de la politique.

8Article précédentIsraël salue les frappes occidentales en Syrie
8Article suivantIsraël "plus puissant que jamais", répond Netanyahou après des menaces de l’Iran