Quantcast i24NEWS - Le Hamas est "une bande de cannibales qui traitent leurs enfants comme des munitions" (Lieberman)

Le Hamas est "une bande de cannibales qui traitent leurs enfants comme des munitions" (Lieberman)

Le Hamas est "une bande de cannibales qui traitent leurs enfants comme des munitions" (Lieberman)
i24NEWS

"Les chefs du Hamas sont une bande de cannibales, qui traitent leurs enfants comme des munitions", a fustigé mercredi le ministre israélien de la Défense, Avigdor Lieberman lors d’une visite dans une base militaire au sud d’Israël.

Le déplacement du ministre israélien intervient deux jours après les violences survenues à la frontière entre l'Etat hébreu et la bande de Gaza entre des manifestants palestiniens venus protester contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem et les forces israéliennes.

Alors que plusieurs dizaines de milliers de Palestiniens s’amassaient en différents points le long de la  la clôture de sécurité, de violents heurts ont éclaté lorsque des groupes d’individus ont tenté d’endommage la barrière de protection pour s’infiltrer en territoire israélien.

"Le Hamas possède des roquettes, des armes de poing, ainsi que d’autres types d’armes – des gens, des enfants", a dit Avigdor Lieberman lors de sa rencontre avec le chef d’Etat-major de la division de l’armée israélienne à Gaza.

"Leur objectif est de lever le blocus à Gaza, pas pour construire leur économie ou parler de coexistence, mais plutôt pour faire passer des armes et créer un pseudo-modèle du Hezbollah", a-t-il poursuivi.

Selon M. Lieberman, Israël est "prêt à réhabiliter Gaza en échange d’un désarmement", mais le pays n'a "pas eu de propositions sérieuses", a-t-il confié devant les journalistes.

Malgré un calme relatif pour le jour de la 'Nakba' (la catastrophe, en arabe), les manifestants palestiniens "parlent déjà du jour de la 'Naksa', le 5 juin" - jour de 'commémoration' suite à la victoire d’Israël en 1967 suite à la Guerre de Six-Jours - a également évoqué le ministre.

Au lendemain des heurts qui ont fait au moins 60 morts palestiniens, le Premier ministre Benyamin Netanyahou a accusé le Hamas de "pousser" les civils "sur la ligne de tir" des forces israéliennes.

"Nous avons tenté de faire le moins de victimes possible, mais [les Palestiniens] cherchent à faire en sorte qu'il y en aient pour mettre la pression sur Israël, ce qui est horrible", a dénoncé le chef du gouvernement israélien dans un entretien à la chaîne télévisée américaine CBS.

"Ils poussent les civils - femmes, enfants - sur la ligne de tir dans l'objectif d'avoir des victimes", a-t-il insisté.

Commentaires

(11)

ça fait du bien de dire les choses !

Il sait de quoi il parle sa fermeté et son humanisme est plus que de rigueur !

bravo Lieberman, vous êtes Gibor Israël.

"Nous pouvons pardonner aux arabes de tuer nos enfants mais nous ne pouvons pas leur pardonner de nous forcer à tuer leurs enfants." "La paix s'installera ici le jour où les Arabes aimeront leurs enfants plus fort qu'ils ne nous haïssent." GOLDA MEIR (Premier Ministre d’Israël 1969-1974)

On ne pouvait mieux dire et decrire !

Tiens je ne savais qu'ils fetaient je jour de la naqsa le 5 juin , en somme ils fetent notre victoire !

Au moins le Ministre des armées vat sur le front , le Hamas lui se calfeutres dans un hôtel 5 étoiles en Egypte , cherchez l'erreur ,

Sissi a donner la fessee a hanyeh afin qu'il se calme a ce qu'il parait

Si c’est ce videur de boite de nuit qui le dit, ça doit être vrai.

bravo Liberman. un guibor

Bravo aux vaillants soldats du Hamas qui mettent les femmes et les enfants aux premières lignes et qui les paient pour se présenter et forcer la barrière de sécurité Quel pays se laisserai envahir?

8Article précédentMacron s'entretient avec Netanyahou, appelle au "dialogue" avec les Palestiniens
8Article suivantIsraël dénonce l'"humiliation publique" de son ambassadeur en Turquie (ministère des AE à i24NEWS)