Quantcast i24NEWS - Pologne: Netanyahou salue l'amendement de la loi controversée sur la Shoah

Pologne: Netanyahou salue l'amendement de la loi controversée sur la Shoah

Pologne: Netanyahou salue l'amendement de la loi controversée sur la Shoah
GPO

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a salué mercredi soir la modification par le gouvernement polonais de la loi controversée sur la Shoah qui avait provoqué "émoi et détresse en Israël et dans la communauté internationale".

A la demande du Premier ministre Mateusz Morawiecki, le parlement polonais a amendé mercredi la loi qui prévoit de pénaliser à plusieurs années de prison ceux qui accusent l'Etat polonais de complicité dans les crimes nazis survenus pendant la Seconde Guerre mondiale.

La modification consiste à supprimer totalement le passage de cette loi entrée en vigueur en mars qui prévoyait des amendes et jusqu'à trois ans de prison pour ceux qui attribueraient "la responsabilité ou la coresponsabilité de la nation ou de l'Etat polonais pour les crimes commis par le Troisième Reich allemand".

Elle a été adoptée par 388 voix pour - majorité et opposition - 25 contre et cinq abstentions.

Attila KISBENEDEK (AFP/Archives)

"Israël et la Pologne partagent la responsabilité de défendre la mémoire de la Shoah", a déclaré le dirigeant israélien. "Il est clair pour tous que la Shoah était un crime sans précédent perpétré par l'Allemagne nazie contre la nation juive, y compris les Juifs de Pologne", a-t-il souligné, avant d'émettre un communiqué conjoint avec le gouvernement polonais.

Dans ce texte, les deux gouvernements "condamnent toutes les formes d'antisémitisme et s'opposent à tous les stéréotypes négatifs nationaux notamment anti-polonais".

"Il est important que les chercheurs, enseignants, journalistes, rescapés et leurs familles puissent étudier librement tous les éléments de la Shoah sans risquer de poursuites en justice", est-il écrit.

"Aucune loi ne peut et aucune loi ne va changer cela".

Le président de l'Etat Reuven Rivlin s'est entretenu jeudi soir avec le président polonais après l'annonce de l'amendement à la loi sur la Shoah. 

"Je voulais vous remercier personnellement pour tous vos efforts", a déclaré le président.

"Je me souviens encore de notre conversation à la Marche des vivants et j'étais heureux de voir que les disputes étaient réglées et que nous étions capables de parvenir à une entente malgré les divergences d'opinion," a-t-il souligné. 

Le mémorial national de la Shoah, Yad Vashem, à Jérusalem, a également commenté la décision polonaise, estimant qu'il s'agissait d'un "développement positif dans la bonne direction".

"Nous croyons que la meilleure façon de lutter contre les fausses déclarations historiques consiste à renforcer les activités de recherche et d'éducation ouvertes et gratuites", a précisé le musée.

Commentaires

(1)

Veuillez S'il vous plaît laissé mon commentaire pour que les lecteurs puissent s'exprimer à leurs tours pour un retour d'avis et d'échange ... Merci aux censeurs d'I24 de ne pas effacer mon message ni insultant ni haineux ... Juste réaliste !

8Article précédentIsraël: l'armée déjoue une nouvelle tentative d'infiltration depuis Gaza
8Article suivantPlateforme navale pour Gaza à Chypre: les dirigeants palestiniens divisés