Quantcast i24NEWS - L’Autorité palestinienne cesse le versement des salaires des députés du Hamas

L’Autorité palestinienne cesse le versement des salaires des députés du Hamas

Palestinian president Mahmud Abbas speaks during a meeting with the Palestinian Central Council in the West Bank city of Ramallah on October 28, 2018
ABBAS MOMANI (AFP)

L'Autorité palestinienne a décidé de ne plus verser leurs salaires aux députés du Hamas en Cisjordanie, a rapporté mercredi l’agence Associated Press.

Fin décembre, le président de l’AP, Mahmoud Abbas avait annoncé son intention de dissoudre le Conseil législatif, qui ne s'est pas réuni depuis 2007, afin de respecter, selon lui, une décision de la Cour constitutionnelle.

Ce Conseil législatif était dominé par l’organisation islamiste du Hamas, rival de l'Autorité palestinienne qui contrôle la bande de Gaza.

Mercredi, le vice-président du Parlement, Hassan Khreisheh, a déclaré que tous les députés sauf 48, principalement ceux du Hamas, allaient toucher leur salaire cette semaine.

Cette mesure est le dernier épisode d'une série d’événements qui ont aggravé récemment les tensions entre le Fatah de Mahmoud Abbas, et le Hamas.

Dimanche, l’Autorité palestinienne a annoncé le retrait de ses employés du poste-frontière de Rafah avec l'Egypte dans le sud de la bande de Gaza pour dénoncer les "pratiques brutales" du Hamas, alors qu'elle y opérait depuis 2017, dans le cadre de l’accord de réconciliation avec le mouvement terroriste.

Quelques jours plus tôt, le Hamas avait procédé à des arrestations massives des membres du Fatah dans la bande de Gaza le jour d'un rassemblement marquant son 54e anniversaire.

Des responsables palestiniens alignés avec le mouvement du Fatah d’Abbas ont par ailleurs menacé de prendre de nouvelles mesures contre le Hamas en représailles à son refus de céder le pouvoir dans la bande de Gaza, alors même qu’Israël cherche à maintenir le calme dans l’enclave palestinienne.

Abbas et le Fatah ont durci les pressions sur le Hamas ces derniers mois en réduisant notamment les salaires des fonctionnaires de la bande de Gaza.

L’Autorité palestinienne s'est également opposée à des arrangements aux termes desquels le Qatar a débloqué des millions de dollars d'aide pour assurer une partie des salaires du service public et l'approvisionnement en carburants de la bande de Gaza avec l'assentiment d'Israël.

L'Egypte a tenté en vain et à plusieurs reprises de parvenir à une réconciliation entre le Fatah et le Hamas. Les discussions ont notamment buté sur le refus du Hamas de désarmer sa branche militaire.

Le mandat de Mahmoud Abbas en tant que président a expiré en 2009, mais il est resté en fonction faute d'élections

Commentaires

(11)

c’est du second degré ? j’espère

la blague. il payait le Hamas ! il est vraiment nié ce type

Bravo. Ils sont sur la bonne voie. Peut faire mieux.

C'est israel qu'il faut blâmer , qui cherche à tout prix à éviter d'énerver le hamas jusqu'à énerver Rand Paul qui ne comprend pas pourquoi israel aide le hamas alors qu'il demande sans cesse l'arrêt de l'aide américaine a ce même hamas .

Israel bloque l'aide au hamas mais c'est juste pour 3 à 7 jours max , car attention israel le hamas va s'énerver alors qu'il faut garder le calme à tout prix à gaza .

Ah un nouveau

Je ne m appelle pas caillou et je suis toujours à 100% avec Israël mais pas concernant ce transfert de fond permis par Israel pour régler les salaires des terroristes du hamas.

fonds*

niais et pas nié Mais sur le fond Moderator a raison

Merci Nael j'avais un doute

Wayne59, un doute sur quoi?

8Article précédentL’Autorité palestinienne cesse le versement des salaires des députés du Hamas
8Article suivantCisjordanie: 80 étudiants d'une yeshiva interrogés dans une affaire de terrorisme juife présumé