Quantcast i24NEWS - Au Japon, les Juifs sont "bien vus et valorisés" (professeur israélien)

Au Japon, les Juifs sont "bien vus et valorisés" (professeur israélien)

Tokyo markets, which were closed on Monday for a national holiday, plummeted at the open on Tuesday
JIJI PRESS (JIJI PRESS/AFP)

Alors que l'antisémitisme est en hausse considérable en Europe et aux Etats Unis, les Juifs sont valorisés et "bien vus" au Japon, raconte un professeur d'histoire japonais qui vit à Jérusalem.

Ben Ami Shiloni, professeur émérite d'histoire japonaise à l'Université hébraïque de Jérusalem, a publié un livre sur les liens judéo-japonais et estime que les deux peuples ont développé une relation singulière.

Pendant des siècles, le Japon a été fermé au monde extérieur et ce n’est qu’au XIXe siècle que le pays s’est ouvert au commerce avec l’Occident.

En conséquence, le Japon ne connaissait ni la communauté juive ni l'antisémitisme, mais avec l'ouverture du pays aux étrangers, des hommes d'affaires juifs européens ont commencé à tisser des liens avec le pays.

"Les Japonais ont tiré des conclusions totalement différentes des théories antisémites européennes. Alors que les Allemands pensaient que pour éviter que les Juifs gouvernent le monde, il fallait les annihiler, les Japonais ont conclu qu'ils devaient apprendre des Juifs, établir des liens avec eux et mettre à profit leurs savoirs," a déclaré Shiloni.

Le mois dernier, le ministre japonais de l'Economie, du Commerce et de l'Industrie, Hiroshige Seko, a dirigé pendant trois jours la plus grande et la plus importante délégation d'affaires de Tokyo en Israël dans le but de renforcer les liens économiques bilatéraux.

Quelque 150 représentants de 90 grandes entreprises japonaises, parmi lesquelles Mitsubishi, Toshiba et Hitachi, ont accompagné M. Seko lors de sa visite en Israël afin de participer aux réunions du Réseau japonais d'innovation pour Israël (JIIN), créé en mai 2017 pour faire avancer et renforcer la coopération économique entre les deux pays.

Commentaires

(3)

Tout mon respect aux Japonais, des gens bien élevés et très ouverts d’esprit.

les pays qui boycottent Israël, aujourd'hui, demanderont son aide, demain.

bravo

8Article précédentLe Hamas pourrait déclencher une guerre à Gaza, met en garde l’armée israélienne
8Article suivantLa Pologne menace de retirer à Israël l'organisation du prochain sommet du groupe de Visegrad