Quantcast i24NEWS - Paris aurait abandonné sa résolution de paix pour le Proche-Orient (Al-Maliki)

Paris aurait abandonné sa résolution de paix pour le Proche-Orient (Al-Maliki)

The Foreign Minister of the Palestinian Authority, Riyad al-Maliki (C) leaves the International Criminal Court (ICC) in The Hague, The Netherlands, 25 June 2015. The State of Palestine officially presented its first communication of information to the Int
EPA/ROBIN VAN LONKHUIJSEN EPA/ROBIN VAN LONKHUIJSEN
La France dément les allégations du ministre palestinien des Affaires étrangères

La France ne renonce pas, c'est en substance le message qu'à voulu faire passer le porte parole du ministère des Affaires étrangères, suite aux allégations du ministre palestinien des Affaires étrangères al-Maliki, qui avait indiqué mardi que la proposition de résolution française devant le Conseil de Sécurité des Nations Unies pour relancer le processus de paix entre Israël et les Palestiniens avait été abandonnée par l’Elysée, dans le sillage d’une pression exercée par Israël et les Etats-Unis.

Selon le Quai d'Orsay, "une résolution au Conseil de sécurité serait utile pour donner une base solide à de nouvelles négociations. Il faut pour autant qu'elle soit consensuelle et soit ensuite mise en oeuvre."

De hauts responsables palestiniens ont confié au journal israélien Haaretz que les commentaires d'al-Maliki n'étaient pas tout à fait exacts et qu'il s'agissait plutôt d'une analyse après des informations qu'il avait obtenues que des informations basées sur une décision officielle des Français.

Au cours d'une interview accordée mardi à la radio "La Voix de la Palestine", al-Maliki a affirmé que "l'initiative française pour promouvoir une résolution devant le Conseil de Sécurité des Nations-Unies basée sur la solution à deux Etats ainsi que la reprise des pourparlers de paix n'était plus la priorité de l'ordre du jour de la présidence française et qu'ils avaient abandonné (l'idée)".

Al-Maliki aurait en outre précisé que le revirement français était le résultat de la pression exercée par Israël et les Etats-Unis, Washington ayant indiqué vouloir rester en dehors de ce dossier jusqu'à la signature d'un accord nucléaire avec l'Iran.

Le ministre palestinien a prétendu que la France tentait de sauver la face en mettant en avant une nouvelle proposition appelant à la formation d'une commission pour superviser la reprise des pourparlers entre Israéliens et Palestiniens. Mais al-Maliki a cependant rejeté cette idée.

Un haut responsable palestinien, présent lors d'une réunion il y a deux semaines avec le ministre français des Affaires étrangères Laurent Fabius, a rejeté les allégations d'al-Maliki, confiant au Haaretz, qu'il était inexact d'affirmer que les Français ont retiré leur proposition. Il a cependant admis que les Français étaient soumis à une forte pression.

il a également déclaré que l'initiative française en était toujours à son stade initial: "les Français ont fait une proposition et ont suggéré des idées, et nous sommes toujours en train de les étudier. Nous savons qu’une pression est exercée par Israël et les Etats-Unis, nous savons que si ce processus se réalise, il ne pourra être mis en oeuvre avant septembre ou même la fin de l’année, quand le problème avec l’Iran sera résolu".

Un autre responsable palestinien interrogé par Haaretz a confirmé ce sentiment, soulignant que “toutes les horloges sont maintenant réglées a l’heure de Téhéran – surtout les horloges américaines”.

Il a ajouté qu’Israël est réticent au renouvellement des pourparlers de paix sur la base des frontières de 1967, à la mise en oeuvre de la solution de deux Etats et au gel des constructions dans les implantations, et que par conséquent, "à ce stade, il n’y a rien à discuter".

Commentaires

(2)

Encore un "scoop" du fatah accusateur, hier c'était celui du hamas terroriste qui n'était pas "intéressé" par une guerre avec israel... etc... à toi à moi... comédie médiatique qui prendra fin avec l'annexion de la Judée-Samarie et de l'arrêt du statu quo sur le mont du temple.

Je rajouterais encore des soit disant info haharetz qui croit tout savoir goooooche enfin il faut bien que i24 se amitiés, ,,,,,,,,,,,,,moderateur ??????

8Article précédentLe Vatican refuse de donner à Israël des détails sur l'accord signé avec les Palestiniens
8Article suivantAmnesty publie une carte intéractive des frappes israéliennes à Gaza