Quantcast i24NEWS - Israël: un projet de loi interdisant les commerces d'ouvrir à shabbat adopté en 1e lecture à la Knesset

Israël: un projet de loi interdisant les commerces d'ouvrir à shabbat adopté en 1e lecture à la Knesset

Un supermarché AMPM à Tel Aviv
Océane Nicolle - i24NEWS
Le ministre de l'Intérieur Aryeh Deri menace de quitter le gouvernement si le projet de loi n'était pas adopté

Le Parlement israélien a adopté mardi matin en première lecture un projet de loi visant à interdire l'ouverture des commerces de proximité le jour du shabbat, alors que la coalition gouvernementale est profondément divisée sur la question.

Le texte a été adopté par 59 votes pour et 54 contre, peu après que le ministre de l'Intérieur Aryeh Deri (parti Shas, droite religieuse ultra-orthodoxe) a menacé de quitter le gouvernement si le projet de loi n'était pas adopté.

La majorité parlementaire a été obtenue après des négociations qui se sont prolongées tard dans la nuit, alors qu'un des partis de la coalition, Yisrael Beytenou (droite nationaliste laïque) les députés du Likoud (droite) Yehudah Glick et Sharren Haskel, ou encore le député de Koulanou (centre droit), Rachel Azaria, aient fait part de leur ferme opposition.

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou, qui est revenu de Bruxelles dans la nuit, s'est rendu directement à la Knesset depuis l'aéroport pour gérer la crise.

Le leader du parti Yisrael Beytenou et ministre de la Défense, Avigdor Liberman, a réaffirmé son opposition au projet de loi, alors que le ministre de la Défense, Naftali Bennett, l'a exhorté à "descendre de l'arbre" et à soutenir les propositions.

Le projet de loi, parrainé par le Shas, prévoit de donner au ministère de l'Intérieur la possibilité de rejeter les ordonnances locales relatives à l'ouverture des commerces le jour du shabbat (du vendredi soir au samedi soir).

Thomas Coex (AFP)

Bien que le projet de loi puisse faire une exception pour Tel Aviv, où le mode de vie est particulièrement laïc, il pourrait obliger plusieurs commerces dans d'autres endroits du pays à fermer le jour du shabbat.

Le texte a été soumis à la Knesset en réaction à la décision de la Cour suprême d'autoriser les commerces de proximité de Tel-Aviv à rester ouverts le jour du shabbat.

Le projet de loi de Deri exclut toutefois les restaurants, les cafés et les bars, ainsi que les théâtres, les salles de concert et autres lieux de divertissement. D'autres entreprises pourraient également continuer à opérer le jour du shabbat si elles sont considérées comme "essentielles" par les autorités.

"Avec l'aide de Dieu, le projet de loi sur les commerces de proximité ne passera pas",

"Je suis en faveur de la tradition juive, je suis en faveur des valeurs juives, et je suis fermement opposé à la coercition religieuse", a affirmé Avigdor Liberman, le chef du parti Yisrael Beytenou lors de la réunion hebdomadaire de son groupe parlementaire, en référence au projet de loi de Deri.

Les pressions autour du travail le jour du shabbat se font de plus en plus pressantes ces dernières semaines.

Le mois dernier, Yaakov Litzman (Judaïsme de la Torah unie, ultra-orthodoxe) a démissionné de son poste de ministre de la Santé pour protester contre les travaux d'entretiens des voies ferrées qui se déroules le jour du shabbat.

La loi israélienne interdit aux entreprises d'opérer du vendredi soir au samedi soir, à l'exception des lieux de divertissement, des restaurants et des services de base tels que les pharmacies, ainsi que des travaux qui ne peuvent être effectués à d'autres moments.

Commentaires

(7)

Enfin mazal Tov. Et bonne fête de hanouka

Chacun doit être libre ou pas d’ouvrir durant Shabat. Il y a la place pour les religieux et les non religieux

en France et dans la majorité des pays d'Europe le dimanche on ne travaille pas pour des régions totalement religieuses car le dimanche et appeler par les européens jour du Seigneur il est bon également de savoir que contrecarrer cette décision nous expose à une amende. je ne vois pas en quoi ne pas travailler chabbath et choquant cela reflète uniquement l'attachement aux traditions et je trouve ça totalement positif

Faire Shabbat est tres respectable, mais pourquoi contraindre la majorite? Bon, on sait bien que seuls les religieux ont une sensibilite qu'il faut menager..... Sensibilite a sens unique.

Bien sur c est une bonne chose de fermer les commerces Chabat. Ceux qui veulent le profaner Rien ne les empêchent de le faire chez eux Mais l ensemble du pays est une bonne loi. Chaque personne inculte peut venir contredire les fermetures. Mais le principe est la Fermeture Chabat de Tous les commerces. Que D. Bénisse le peuple d Israël dans sa globalité AMEN

faire le dimanche chômé et très respectable enfin ça dépend de quel point de vue maintenant pourquoi me contraint ton de suivre cette ligne dictée sous peine d'amende si j'ouvre un commerce ce jour-là? la réponse avec un peu de réflexion vous la trouverez-------- faire shabbat comme jour chômé en Israël et totalement normal cela devrait choqué personne au même titre que le dimanche en Europe

Si les religieux imposent leur vision, ca ne sera pas mieux que chez les mollah.

8Article précédentTravail/Shabbat: Netanyahou conclut un accord avec les partis ultra-orthodoxes
8Article suivantTel Aviv: 3ème manifestation consécutive contre "la corruption du gouvernement"