Pas de résultats.

close

Israël: la loi sur le regroupement familial à la Knesset lundi la veille de son expiration

i24NEWS

clock 2 min

Naftali Bennett et Ayelet Shaked dans la salle plénière du Parlement israélien, à Jérusalem, le 2 juin 2021
Olivier Fitoussi/Flash90Naftali Bennett et Ayelet Shaked dans la salle plénière du Parlement israélien, à Jérusalem, le 2 juin 2021

"Ni Issawi Frej (Meretz) ni la Liste arabe unifiée ne peuvent négocier nos droits, point final"

L'extension de la loi sur le regroupement familial sera soumise à un vote en séance plénière à la Knesset ce lundi, tandis qu'elle doit expirée mardi à minuit.

Les partis de droite de l'opposition, en principe en faveur de la loi, ne se sont pas encore prononcés concernant l'extension de la législation dans sa forme actuelle, ayant pour l'heure refusé d'intervenir dans l'espoir d'embarrasser la nouvelle coalition.

Video poster

L'opposition envisage même de proposer un vote de défiance, a rapporté dimanche Channel 12, et Benyamin Netanyahou a tenu plusieurs consultations avec son colistier du Likoud Yariv Levin et les présidents du parti Shas Arié Deri et du Sionisme religieux Bezalel Smotrich pour tenter de décider comment agir.

"J'attends des membres de l'opposition de placer le pays au-dessus de tout intérêt politique mesquin et cynique", a tweeté lundi matin le député Ram Ben Barak du parti centriste Yesh Atid (coalition).

"Faites ce que nous avons fait quand nous étions dans l'opposition - soutenez la loi que vous avez proposée car la sécurité de l'État passe avant tout", a-t-il ajouté.

Dans le même temps, des familles qui prétendent avoir été lésées par la loi devraient manifester devant la Knesset.

"Ni Issawi Frej (Meretz) ni la Liste arabe unifiée ne peuvent négocier nos droits, point final", a déclaré l'un des manifestants, selon Channel 12.