Quantcast i24NEWS - Israël: le projet de loi sur la fermeture des commerces à shabbat reporté

Israël: le projet de loi sur la fermeture des commerces à shabbat reporté

La coalition gouvernementale, à l'image du pays, est profondément divisée sur la question

Le vote du projet de loi sur les supermarchés, visant à interdire l'ouverture des commerces de proximité pendant le Shabbat (du vendredi soir au samedi soir) prévu lundi soir, a été reporté à la semaine prochaine, faute de mobilisation suffisante de la coalition pour faire adopter la mesure, a rapporté mardi le journal Ynet.

Initié par le ministre de l’Intérieur Aryeh Deri (parti Shas, droite religieuse ultra-orthodoxe), le texte prévoit de donner à son ministère la possibilité de rejeter les ordonnances locales relatives à l'ouverture des commerces le jour du Shabbat.

Alors que la coalition gouvernementale, à l'image du pays, est profondément divisée sur la question, les ministres soutenant le projet de loi ont commencé dès samedi soir à œuvrer pour obtenir la majorité des voix au parlement (Knesset).

Si le vote devait avoir lieu lundi soir, l'absence de deux membres de la coalition en raison de difficultés personnelles - le décès de l'épouse du député Yehuda Glick du Likoud, et les problèmes de santé du ministre David Azulay du Shas – a fait craindre un échec à la fragile majorité.

"Lorsque vous ne contrebalancez pas et refusez d'abandonner, la coalition se brise et s'effondre lentement", a lancé le leader de l'Union sioniste (gauche), Avi Gabbay. "Nous continuerons à agir avec détermination pour empêcher le projet de loi des supermarchés de passer, simplement parce qu'il est contre le peuple et pour les politiques", a-t-il ajouté.

Océane Nicolle - i24NEWS

Le Premier ministre Benyamin Netanyahou avait ordonné que cette loi soit promue dans le cadre des projets de loi concernant le shabbat que la coalition a promis aux partis ultra-orthodoxes, après la polémique sur la réalisation de travaux publics sur les lignes de trains pendant le shabbat (jour sacré du repos hebdomadaire pour les Juifs).

La protestation des partis religieux avait été marquée par la démission du ministre de la Santé, Yaakov Litzman, l’un des chefs de file du parti Judaïsme unifié de la Torah, faisait craindre une dissolution de la coalition du Premier ministre qui repose en partie sur deux formations ultra-orthodoxes.

Bien que le projet de loi fera une exception pour Tel Aviv, où le mode de vie est particulièrement laïc, il pourrait obliger plusieurs commerces dans d'autres villes du pays à fermer le jour du shabbat.

Avant l'adoption formelle de la loi, les villes de Givatayim et Rishon LeZion (banlieues de Tel-Aviv), ont adopté l'ordonnance locale leur permettant d'ouvrir les commerces le jour de Shabbat.

Par ailleurs, près de 70 résidents de Netanya (nord) ont manifesté vendredi après-midi contre le projet de loi.

Commentaires

(4)

Tout doit aller dans le meme sens ! On ne peut pas ce battre pour un etat juif si on ne repsecte pas ce qui fait de nous des juifs en l'occurrence le SHABAT .

Mesdames, Messieurs, manifestez plutôt contre la hausse des loyers, l’augmentation du coût de la vie en Israël, en 3 ans +30%, les charges (vaad, harnouna), vivre en Israël est devenu un luxe.. stop à la corruption du monopole de certaines familles.. J’oublie pas les prix de vente des appartements.. du grand n’importe quoi.. Abettan

le caractère juif du pays passe bien évidemment par notre tradition millénaire tel que la fermeture des commerces le samedi et jour chômé c'est-à-dire chabbath et yom tov ne pas prendre en compte cette partie essentiel du judaïsme reviendrai a nier le caractère juif du pays si nous avons survécu malgré les pogroms les différents exil à travers les millénaires et les générations c'est grâce à nos traditions, vivre dans l'erreur et un droit nier une vérité et également un droit , un droit qui fera oublier à vos enfants qui il sont et d'où ils viennent maintenant le shabbat et la afin de rappeler à chaque juif ce qu'il a traversé afin de pouvoir pratiquer sa religion librement et même pour une personne non pratiquante le fait de voir un magasin fermé le chabbath lui rappelle le sang que ses ancêtres ont versé simplement parce qu'ils étaient juifs et qu'il pratiquait et grâce à ça il n'oubliera jamais ce qu'il est et d'où il vient. a mediter

mon texte précédent et résumé en une phrase en hébreu répéter comment slogan depuis des millénaires qui dit: am israel hai

8Article précédentUne instance du parti de Netanyahou se prononce pour l'annexion de la Cisjordanie
8Article suivantDes milliers de personnes protestent contre le Premier ministre Netanyahou