Israël : Ben Gvir nommé ministre de la Sécurité publique, Smotrich obtient les Finances, la Défense restera au Likoud

i24NEWS

4 min
Betsalel Smotrich, participe à une discussion au parlement israélien, à Jérusalem.
Yonatan Sindel/Flash90Betsalel Smotrich, participe à une discussion au parlement israélien, à Jérusalem.

Smotrich avait initialement exigé le ministère de la défense

Le Premier ministre élu Benjamin Netanyahou est parvenu à un compromis avec le chef du parti sioniste religieux, Betsalel Smotrich, dans le cadre de leurs négociations de coalition. Ce dernier a accepté de renoncer à sa demande de devenir ministre de la Défense et de prendre en charge le Trésor, a rapporté lundi Channel 12.

Smotrich avait exigé le ministère de la défense, ce qui lui aurait donné un contrôle important sur la Cisjordanie et sur la vie quotidienne des Palestiniens. Une nomination à laquelle s'était opposée les États-Unis et qui a été critiquée au niveau national, y compris par des personnalités de droite qui ont noté le manque d'expérience de Smotrich en matière de sécurité. Au lieu de cela, le portefeuille de la défense restera au sein du parti Likoud de Netanyahou.

Selon Channel 12, le parti du sionisme religieux de Smotrich aura néanmoins un certain contrôle sur les politiques d'Israël en Cisjordanie et pourra nommer un ministre subordonné au sein du ministère de la défense, à l'instar du ministre Michael Biton, qui occupe actuellement un tel poste sous l'autorité du ministre de la défense sortant Benny Gantz. Le député du Likoud Yoav Gallant, ancien général de l'armée israélienne, a été désigné comme le prochain ministre de la défense le plus probable dans un tel arrangement

Yossi Zamir/Flash90
Yossi Zamir/Flash90Le chef du parti Shas Aryeh Derhi

Selon le compromis proposé, qui doit encore être confirmé par les partis, M. Smotrich obtiendra le contrôle du ministère des Finances, tandis que l'autre principal prétendant à ce poste - le chef du Shas, Aryeh Deri - obtiendra le ministère de l'Intérieur. Le parti ultra-orthodoxe de Deri recevra également le ministère des services religieux et un poste au sein du bureau du Premier ministre, ainsi que le ministère du Néguev et de la Galilée, qui contrôle les fonds destinés à ces régions périphériques, généralement défavorisées du pays.

Olivier Fitoussi/Flash90
Olivier Fitoussi/Flash90Itamar Ben-Gvir, chef du parti " Force juive"

Itamar Ben-Gvir, chef du parti d'extrême droite Otzma Yehudit (Force juive), sera nommé ministre de la Sécurité publique, ce qui lui donnera le contrôle de la police, et son parti prendra également le ministère de l'agriculture. Otzma Yehudit avait réclamé le ministère du Néguev et de la Galilée, menaçant dimanche de rompre les négociations avec le Likoud si sa demande n'était pas satisfaite.

Channel 12 a noté que les négociations étaient en cours et que les nominations pouvaient encore changer. Toutefois, le cadre décrit lèverait certains des principaux obstacles qui ont empêché Netanyahou de mettre en place un gouvernement de coalition fonctionnel depuis sa victoire à la tête d'un bloc de partis de droite et religieux lors des élections du 1er novembre.

Cet article a reçu 37 commentaires