Quantcast i24NEWS - Naftali Bennett veut "légaliser" l’implantation de Har Bracha

Naftali Bennett veut "légaliser" l’implantation de Har Bracha

Le leader du Foyer Juif Naftali Bennett sur Aroutz 2 dans l'émission "'Meet the Press" le 4 juin 2016
Capture d'écran 2e chaîne israélienne

Le ministre israélien de l'Education Naftali Bennett a appelé mercredi à la légalisation de l'implantation où vivait le rabbin Itamar Ben Gal tué le 5 février dans une attaque terroriste à l'arme blanche.

Lors d’un appel téléphonique pour présenter ses condoléances à la famille du défunt, le chef du parti "Foyer juif" (droite nationaliste religieuse) a indiqué que "La réponse, c’est de tripler la taille du village et de faire de Har Bracha une ville". "C’est ainsi que nous ferons comprendre que nous sommes ici pour de bon", a ajouté Naftali Bennett.

Des propos qui corroborent ceux du rabbin Eliezer Melamed, chef de la yeshiva (école talmudique, NDLR) de Har Bracha ; lors des funérailles d’Itamar Ben Gal il avait indiqué que "La forme de vengeance la plus forte est de continuer à construire plus de quartiers [en Cisjordanie] et de transformer Har Bracha en une ville".

Har Bracha, dans la lignée de Havat Gilad ?

Dimanche dernier, c’est l’approbation rétroactive de l’implantation de Havat Gilad – dite "illégale" - que le Premier ministre israélien avait annoncé.

Une déclaration qui faisait suite au meurtre du rabbin Raziel Shevach, lui aussi tué dans une attaque terroriste début janvier: "Le gouvernement va régulariser aujourd'hui le statut de Havat Gilad pour y permettre la poursuite d'une vie normale", avait indiqué Benyamin Netanyahou, en ouverture du conseil des ministres.

Commentaires

(0)
8Article précédentNetanyahou dénonce l'implication de Georges Soros dans une campagne contre le gouvernement
8Article suivantCorruption: Netanyahou clame de nouveau son innocence