Quantcast i24NEWS - Israël: le président Reuven Rivlin critique la loi sur l'"Etat-nation du peuple juif"

Israël: le président Reuven Rivlin critique la loi sur l'"Etat-nation du peuple juif"

Incoming Israeli President Reuven Rivlin is sworn in during a ceremony at the Knesset, Israel's parliament, in Jerusalem, Thursday, July 24, 2014.
AP Photo/Ronen Zvulun, Pool

Dans une rare opposition officielle à la politique actuelle, le président israélien Reuven Rivlin a dénoncé mardi le projet de loi sur "l'Etat-nation du peuple juif", jugeant un de ses articles discriminatoire.

Le projet de loi mis en cause a été adopté en mai en première lecture et définit Israël comme le "foyer national du peuple juif".

Un de ses articles, qui doit être adopté après trois lectures, stipule que "l'Etat peut autoriser une communauté composée de gens ayant la même foi et nationalité à maintenir le caractère exclusif de cette communauté".

Dans une lettre ouverte adressée à la Knesset (le parlement israélien), le président Rivlin a estimé que ce texte pouvait permettre à des localités d'être réservées aux Juifs. Ce passage "pourrait porter atteinte au peuple juif dans le monde et à Israël et pourrait même constituer une arme pour nos ennemis", a-t-il averti.

GALI TIBBON (AFP/Archives)

"Voulons-nous soutenir la discrimination et l'exclusion d'hommes et de femmes en raison de leur origine ethnique?", s'est-il interrogé. Selon lui la loi va permettre "à une communauté d'établir des localités excluant des juifs séfarades (juifs orientaux), des ultra-orthodoxes, des druzes, des membres de la communauté LGBT. Est-ce cela la vision sioniste?".

Il est très rare que le président israélien, qui a surtout un rôle protocolaire, intervienne dans le débat politique et cette déclaration a fait la une des médias nationaux.

L'un des auteurs du projet de loi, le député du Likoud Avi Dichter, a expliqué mardi à la radio publique que le texte visait à "permettre à une population sioniste de vivre sans avoir à ses côtés une population qui n'est pas prête à défendre les frontières du pays".

(avec agence)

Commentaires

(2)

Je voterai bien pour lui (pas Dichter) s'il se presentait aux prochaines elections. Bien vu, Monsieur le President ! Enfin un sage dans les rouages de l'etat.

Enfin, un sage qui ose s’opposer aux extrémistes.

8Article précédentLes responsables israéliens peuvent de nouveau se rendre sur le Mont du Temple
8Article suivantIsraël: un Arabe israélien arrêté après avoir rejoint l'EI en Syrie en parapente