Quantcast i24NEWS - Israël: Netanyahou désignera de nouveaux ministres dans les prochains jours (officiel)

Israël: Netanyahou désignera de nouveaux ministres dans les prochains jours (officiel)

Israel's Prime Minister Benjamin Netanyahu, left, and Israeli President Reuven Rivlin, right, speak during an event following the first session of the newly-elected Knesset in Jerusalem, Tuesday, March 31, 2015.
AP Photo/Gali Tibbon, Pool

Le bureau du Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a annoncé dimanche que de nouveaux ministres seront désignés dans les prochains jours. Une annonce faite alors que plusieurs membres du gouvernement israélien ont appelé à la tenue d’élections législatives anticipées.

Le Premier ministre "va nommer un ministre des Affaires étrangères et garder le portefeuille de la Défense", a rapporté un associé de Benyamin Netanyahou au site Ynet.

Suite à la démission d’Avigdor Lieberman, Netanyahou est momentanément en charge du poste de ministre de la Défense - en plus de celui des Affaire étrangères et de la Santé, dont il est actuellement responsable.

Cependant, le portefeuille de la Défense est au cœur d’intenses négociations au sein du gouvernement Netanyahou IV: Naftali Bennett, à la tête du Foyer juif (en hébreu HaBayit Yehudi) actuel ministre de l'Education, a lancé un ultimatum pour obtenir le poste de ministre de la Défense, menaçant de retirer son parti et ses huit sièges de la coalition.

"Ce gouvernement n'a aucune raison de continuer à exister" si le Foyer juif n'obtient pas ce ministère "pour changer la politique de sécurité, permettre à Israël de reprendre l'initiative et restaurer sa force de dissuasion", a dit le parti nationaliste religieux mercredi soir, dans une critique non voilée de la politique gouvernementale.

Menahem KAHANA (AFP)

Des propos que la formation politique de Naftali Bennett a réitérés dimanche après l’annonce du cabinet de Benyamin Netanyahou, alors que la majorité des Israéliens estiment que le chef du Foyer Juif ne devrait pas se voir attribuer le portefeuille de la Défense.

Selon un sondage dévoilé samedi lors de l’émission israélienne Meet the Press, 51% des votants se sont déclarés défavorables à la nomination de Naftali Bennett comme nouveau ministre de la Défense. Seuls 24% des citoyens ont estimé que l’homme politique était à la hauteur, alors que 25% du public s’est dit dubitatif.

Cependant, l’ultimatum de Naftali Bennett est critique pour le Premier ministre israélien, car avec le retrait du parti d'Avigdor Lieberman - Yisrael Beiteinou - de la coalition, Netanyahou ne dispose plus que d'une majorité d'une voix sur 120 au Parlement.

Benyamin Netanyahou doit donc trancher: prononcer la dissolution, comme il a l'autorité de le faire, auquel cas les électeurs doivent être appelés aux urnes sous 90 jours ou tenter de sauver la coalition.

Alors que le ministre des Finances s'est prononcé pour la tenue d'élections le "plus vite possible", une réunion commune avec M. Netanyahou est prévu dimanche en fin d’après-midi.

La ministre de la Justice, Ayalet Shaked, a de son côté estimé que les prochaines élections législatives auraient lieu en mars, et que Benyamin Netanyahou serait de nouveau élu à la tête du gouvernement de l’Etat hébreu.

A ce poste depuis plus de douze ans, il est le Premier ministre israélien ayant exercé cette fonction le plus longtemps après David Ben Gourion.

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël: le Likoud dément une décision sur des élections anticipées
8Article suivantNetanyahou, plus intéressé que réellement concerné par la situation sécuritaire en Israël (sondage)