Quantcast i24NEWS - Israël: le mouvement des "gilets jaunes" prend de l’ampleur

Israël: le mouvement des "gilets jaunes" prend de l’ampleur

"Gilets jaunes" à Tel Aviv
i24news

Alors que le mouvement des "gilets jaunes" a fait ses timides débuts à Tel-Aviv la semaine dernière, les responsables des rassemblements ont indiqué que les manifestations contre l’augmentation du coût de l'électricité, de l'eau et des produits alimentaires annoncée pour 2019, allaient s’étendre dans l’Etat hébreu.

"Si je suis ici, au siège de campagne des "gilets jaunes", c’est pour manifester contre le coût de la vie en Israël", indique Ram Shefa, à la tête de l’Union Nationale des Etudiants israéliens, au journal Globes.

Dans le viseur des gilets jaunes de l’Etat hébreu, le gouvernement israélien mais aussi plusieurs grandes sociétés d’agro-alimentaire. "72 heures après avoir initié un boycott de l’entreprise Osem-Nestle, nous avons obtenu un gel de l’augmentation des prix", se réjouit Ram Shefa.

"Ils ont souhaité s’entretenir avec nous mais nous avons refusé, du coup, ils se sont rendus au ministère des Finances", précise-t-il.

"Nous allons continuer, il y a une manifestation samedi soir. Je vous invite à dire à vos familles de venir à Tel-Aviv pour manifester devant le bâtiment Azrieli", ajoute l’étudiant.

Si seules quelque centaines de personnes s’étaient rassemblées il y a sept jours, sur la page officielle des "gilets jaunes" d’Israël, plus d’un millier de manifestants ont d’ores et déjà indiqué qu’ils se rendraient au rassemblement organisé cette semaine.

"[Le boycott d’]Osem, ce n'est que le début", explique Ram Shefa. "Je vous demande de boycotter tous les produits Tnouva [entreprise majeure dans le secteur des produits laitiers, NDLR], car ils ont décidé d’augmenter leurs prix, sans aucun contrôle", explique l’étudiant engagé dans le mouvement des "gilets jaunes" en Israël.

"J'appelle le public à ne pas se laisser berner. Le coût de la vie transcende les partis politiques. Le public a pour tâche de défier le gouvernement. Nous ne devrions pas rester silencieux et applaudir", estime Ram Shefa dans les colonnes du journal Globes.

En Israël, plusieurs secteurs ont d’ores et déjà annoncé qu’ils appliqueraient une hausse de leurs tarifs en 2019. L’électricité (+8,1%), l’eau (+4,5%), les denrées alimentaires (entre +2 et +4,5%) ou encore les forfaits téléphoniques et Internet (de +10 à +15%) font notamment partie des biens touchés par une augmentation des prix.

Selon le mouvement des "gilets jaunes" de l’Etat hébreu, 80% des foyers israéliens indiquent avoir du mal à boucler leurs fins de mois.

Commentaires

(8)

Il était temps que les Israéliens se réveillent. Entre les prix excessifs sur l'alimentaire (+20/30% plus cher qu'en Europe) et les monopoles. Bon Courage

Bon courage avançons !!!

les loyers beaucoup trop chèrs ou onts vous oblige de vidé les lieux après 2 ans pour pouvoir encore à augmenter le loyers que de profits, la nourriture trop chers, l'électricité trop chers, le gaz trop chers ou va Israël et la jeunesse qui doit donné leurs vies pour les riches, c pire que la France.

J ai fait mes courses cet été à bat yam ou à ratsi Rinam et dans l ensemble les prix sont comparables à Paris ace des prix moins chers et d autres plus cher les loyers en comparaison de Paris hormis Tel Aviv c est beaucoup moins cher et moins compliqué que de louer et si vous voiler acheter c est aussi moins cher exemple de prix à Paris dans le 15 eme dans du vieux moyen c est 10000€ du mètre dans un super immeuble ver pôleg vous serez dans du neuf à moitié prix avec piscine et salle de sport il n y a pas de taxe foncière les salaires sont similaires à la France pour les moins les voitures sont beaucoup plus chers ainsi que les produits qui fonctionnent sur secteur C est dans l ensemble ni mieux ni moins bien qu’en France en mettant tout sur la balance

leur politiciens se sont lancés dans la course aux armements

Jean n’ayez pas de peine pour le peuple israélien allez plutôt pour vos amis des pays arabes qui crèvent de faim et qui passent leurs temps à faire la manche pour manger vu que l’argent donné par ces idiots de l’ONU et Compagnie est réservé pour construire des tunnels et acheter des armes donc cher Jean vous avez beaucoup de boulot et laissez nous nous occuper de nos problèmes

les loyers en israël dont les plus chers au mondes et l'achat aussi sont les plus cher au monde. comparé un logement au centre de Paris avec un logement à Tel-Aviv , de 3 pièces , celui de Tel-Aviv est plus cher d'un demi prix. donc c du vol.

enfin ça commence à bougé en israël. d'après de ce que je c le gouvernement a compris et à bloquer touts les augmentations.

8Article précédentIsraël: la loi sur l'expulsion des familles de terroristes adoptée en lecture préliminaire
8Article suivantIsraël: les chef de partis de la coalition annoncent des élections anticipées en avril