Quantcast i24NEWS - A deux jours des primaires, Netanyahou songe à de nouvelles alliances

A deux jours des primaires, Netanyahou songe à de nouvelles alliances

A deux jours des primaires du Likoud, le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a demandé samedi aux responsables du parti de réserver des sièges au sein de la liste, signe d'une possible fusion avec un autre parti avant les élections législatives le 9 avril.

Cette décision intervient alors que, selon un député du parti Yesh Atid, des discussions sont en cours entre le chef de file du parti centriste Yair Lapid et Benny Gantz (Résilience pour Israël), les deux plus grands rivaux de M. Netanyahou, alliance qui, selon tous les sondages, pourrait changer la donne le jour du scrutin.

"Des discussions sont en cours entre [le dirigeant de Yesh Atid], Yair Lapid et Benny Gantz, et une décision sera prise au cours des deux prochaines semaines", a déclaré le député Ofer Shelah.

Selon un sondage réalisé la semaine dernière par la chaîne israélienne Hadashot, les résultats montrent qu’une alliance dirigée par Gantz avec le parti Yesh Atid de Yair Lapid gagnerait 35 sièges contre 30 au Likoud.

Jack GUEZ/AFP

Samedi, M. Netanyahou a demandé aux responsables de son parti de réserver deux sièges lors des primaires, ce qui permettrait de rallier à la liste du Likoud des candidats d'autres factions, et d'ouvrir la porte à un accord d'unité au sein de la droite.

Selon des sondages réalisés mardi dernier, le Likoud peut espérer obtenir 30 sièges sur 120 à la Knesset (Parlement israélien), mais pourrait augmenter ces chiffres s'il rejoignait un concurrent de la droite.

Dans une lettre adressée aux responsables du parti, M. Netanyahou se dit convaincu qu'"une telle démarche est nécessaire pour augmenter nos chances de victoire aux élections".

"Chers membres, nous sommes confrontés à une campagne difficile. La gauche et les médias déploient des efforts considérables pour renverser le gouvernement du Likoud. Nous devons nous préparer en conséquence", a-t-il écrit.

Les pourparlers entre les différentes factions parlementaires se sont intensifiées ces derniers jours, et les listes électorales devront être établies avant la date butoir du 21 février.

Commentaires

(6)

On ne veut pas la gauche, Regardez ce que la gauche et les médias ont fait en France...

Ahlala, que nous réserve l'avenir?

yesh atid est en plein délire

Ce type n'est franchement pas un cadeau

Pas un cadeau pour les ennemis d Israel, pour Israel il est un don de D ieu !

Ralliez vous a Bibi

8Article précédentA deux jours des primaires, Netanyahou songe à de nouvelles alliances
8Article suivantUne alliance Gantz-Lapid devant Netanyahou (sondage i24NEWS Israel Hayom)