Quantcast i24NEWS - Israël: la police nomme un Arabe au poste de commissaire adjoint

Israël: la police nomme un Arabe au poste de commissaire adjoint

Jamal Hakrush
Israel Police
La nomination entre dans le cadre des efforts déployés pour réprimer la criminalité dans la communauté arabe

La police israélienne va promouvoir pour la première fois un citoyen arabe musulman au poste de commissaire adjoint.

Jamal Hakrush sera à la tête d'une nouvelle unité de police qui aura pour mission de lutter contre le nombre disproportionné de crimes au sein de la communauté arabe israélienne, a précisé la police.

Le commissaire Roni Alsheich a annoncé la nomination de Hakrush mardi lors d'une "journée d'appréciation" de la police au parlement israélien -Knesset), selon le Times of Israel.

Lors d'une réunion à la Knesset, Alsheich a indiqué que bien que les Arabes ne constituent que 21% de la population d'Israël, 58% du nombre total des crimes, 55% des tentatives de meurtre, 47% des vols, et 27% du trafic de drogue ont lieu dans leur communauté.

"Cette situation est non seulement une source de préoccupation pour la police, mais aussi pour la communauté arabe elle-même," a-t-il ajouté.

"Il y a donc une forte volonté de renforcer la police au sein de la communauté arabe. J'ai rencontré des dizaines de responsables des autorités locales arabes et découvert qu'il y avait une grande volonté", a-t-il dit.

Le mois dernier, le gouvernement a approuvé un plan de plusieurs milliards d'euros pour améliorer la situation économique des Arabes israéliens.

La question de la criminalité dans la communauté arabe en Israël est devenue d'actualité début janvier, après qu'un Arabe israélien Nashaat Melhem ne tire à l'arme à feu sur des Israéliens assis en terrasse dans un bar de Tel Aviv, tuant deux personnes et en blessant sept autres avant dre prendre la fuite.

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a réagi à la fusillade en engageant une campagne de répression contre le crime dans cette communauté.

L'attaque a été condamnée par le conseil d'Arara, la ville natale de Melhem, ainsi que par le chef de la Liste arabe commune, qui représente les principaux partis arabes au parlement.

Commentaires

(0)
8Article précédentLe Codex d’Alep inscrit au patrimoine de l’UNESCO
8Article suivantIsraël: au moins 6 morts et des blessés dans un accident de la route