Quantcast i24NEWS - Israël: 2 morts dont un policier lors de violents heurts dans un village bédouin

Israël: 2 morts dont un policier lors de violents heurts dans un village bédouin

Des policiers israéliens à Umm al-Hiran face aux manifestants contre la démolition d'un village bédouin, le 18 janvier 2016
MENAHEM KAHANA (AFP)
La police n'aurait jamais "levé la main" contre un député juif (Aida Touma Suleiman, à i24NEWS)

De violents affrontements ont fait deux morts dont un policier israélien, et plusieurs blessés dont le député arabe israélien Ayman Odeh, mercredi matin au cours de l'opération d'évacuation du village bédouin d'Umm al-Hiran dans le désert du Néguev.

Des témoins indiquent qu’Odeh, président de la Liste arabe unifiée, a été blessé par la police après avoir été touché par une balle en caoutchouc une première fois à la tête, puis une seconde fois dans le dos.

Le député a été évacué au Centre médical de Soroka à Beer-Sheva et soigné pour des blessures légères.

La Cour suprême israélienne avait approuvé en mai 2015, le plan d'évacuation de 750 à 1 000 habitants bédouins de la tribu d'Abu al-Qian, et de démolition de ce village pour la construction d'un village juif.

Ahmad Gharabli (AFP/File)

Les policiers avaient été dépêchés massivement dans le village pour sécuriser la démolition mais des heurts entre la population et les forces de l’ordre ont éclatés.

A l'arrivée des policiers, "un véhicule conduit par un terroriste du Mouvement islamique a tenté d'attaquer un groupe de policiers en les percutant. Les policiers ont riposté", tuant le chauffeur, a dit un porte-parole de la police, Micky Rosenfeld.

Une autre porte-parole de la police a confirmé la mort du conducteur. Son identité n’a pas été révélée.

Un policier, Erez Levi, 34 ans, a trouvé la mort et d'autres policiers ont été blessés dans les évènements, a informé Rosenfeld.

Des images aériennes de l'incident montrent que les forces de sécurité ont tiré sur le véhicule avant qu'il n'accélère.


"Nous cherchons à savoir si le terroriste a subi l'influence d'ISIS", le groupe terroriste Etat islamique, a dit M. Rosenfeld.

Le frère du conducteur nie les déclarations de la police, affirmant à la chaîne israélienne Arutz 2 que ce dernier n’appartenait ni à l’Etat islamique, ni au Mouvement islamique.

Rabbi Arik Ascherman, President abs Senior Rabbi, Rabbis for Human Rights

"C’était un enseignant", a-t-il précisé.

Certains résidents du village d'Umm al-Hiran ont également réfuté la version des autorités israéliennes. Selon eux, l’attaque à la voiture-bélier n’était pas intentionnelle, le chauffeur aurait perdu le contrôle du véhicule.

Le rabbin Arik Ascherman, co-fondateur de l’organisation Rabbis for Human Rights, était présent lors des affrontements.

"Ce qui s'est passé aujourd'hui était simplement une guerre", a déclaré Ascherman à i24NEWS.

"À 5h30 du matin, il y avait des hélicoptères au-dessus de nos têtes, des centaines de policiers sont entrés dans le village, ils commençaient déjà à pousser, à frapper et à pointer des fusils sur des gens", a-t-il déclaré.

Ascherman n’a pas vu la voiture-bélier mais il était proche du député Odeh lorsqu’il a été blessé.

"Il [Odeh] s'est approché des policiers les mains en l'air et il s'est identifié comme étant un membre de la Knesset", a dit Ascherman.

MENAHEM KAHANA (AFP)

Selon lui, la police aurait "commencé à le frapper", et lui aurait "tiré dans le dos" des balles en caoutchouc.

Dans le même temps, la députée de la Liste arabe unifiée, Aida Touma Suleiman, a déclaré à i24NEWS que la police n'aurait jamais "lever la main ou utiliser des balles en caoutchouc" à l'encontre d'un député juif.

Pour elle, les députés juifs manquent de "sens de l’humanité pour regarder la colère des gens dont les maisons sont détruites sous leurs yeux".

Le ministre de la Sécurité publique, Gilad Erdan, a déclaré qu'il espérait que ces événements violents ne seraient pas "un tournant dans les relations entre les Bédouins et l’Etat".

"C'est un événement difficile pour nos forces de police et pour Israël en général", a déclaré Erdan.

Erdan a par ailleurs accusé Odeh d’assister à de telles manifestations afin d’"attiser la colère et inciter à la violence".

"Ce qui est arrivé lorsque la voiture a heurté la police, Odeh était parmi ceux qui ont mis de l’huile sur le feu", a insisté Erdan.

La police israélienne appelle le secteur bédouin à condamner l'attaque et à exclure toute personne liée de quelque manière que ce soit à la terreur.

Les plus ou moins 300.000 Bédouins d'Israël vivent souvent dans une grande pauvreté. Certains ont conservé une existence semi-nomade, d'autres l'ont abandonnée tout en restant attachés à leurs traditions.

Commentaires

(8)

boker tov Israël, Il est regrettable que l'on ne puisse pas manifester une opinion sur le vidéo. J'ai regardé un peu la vidéo des "Ultra religieux" qui maudissent, frappent, insultent les soldats de Tsahal et je suis ulcérée. Déjà que des Juifs insultent ceux qui défendent Israël me semble inconcevable mais qu'en plus ils prétendent avoir étudiés les textes sacrés et font cela me semble dingue (s'ils avaient étudié ils réfléchiraient avant de parler, ce qui n'est pas mon cas rire parce que l'on parle les paroles ont un pouvoir). Heureusement que le Roi David béni soit-il, ancêtre du Machiah était un soldat extraordinaire parce que sinon Goliath aurait vaincu le peuple juif et les philistins auraient gagné. C'est du grand n'importe quoi. Mais malgré tout il a une note formidable quand je vois les rabbins de Tsahal qui embrassent les soldats sur la tête et les bénissent ça c'est beau. Mon humble avis (j'ai un avis sur tout riiiiiiiiiiiiiiiiiire).

Bar bara am. Les gens souffrent. D'autres meurt. Et toi tu nous sors ton avis inutile.

Mais que faisait Monsieur Odeh chez les Bédouins ??????????? Ou alors c'est un Agitateur, et si c'est le cas , il faudra qu'il soit jugé en tant que tel.......... Justice doit etre rendu à tout un chacun....meme au Bédouin.......aux Arabes ...........aux Hébreux...........etc...........

Pourquoi ils détruisent un village bédoins, c dégueulasse !!

Ce serait bien de préciser que la police conteste les blessures dues aux balles de caoutchouc contre le député Odeh, elle dit qu'il a été blessé par un jet pierre. C'est simple il suffirait d'aller poser quelques questions à l'hôpital Soroka où il a été soigné. Encore faut-il vouloir vérifier au lieu d'asséner d'emblée une seule version de l'événement comme si c'était une vérité. Par ailleurs, si le chauffeur de la voiture avait été atteint par des balles de policier, on ne voit pas comment il aurait "perdu le contrôle" de son véhicule. Au vu de la vidéo qui circule il était quasiment à l'arrêt avant de lancer sa voiture sur le groupe de policiers.

Jo jojjjo doit apprendre que je justice doit être la même pour tout le monde. Les constructions ont été construites de façon illégales. La cour suprême s'est faite piégée toute seule. Elle qui ne voulait détruire que des maisons juives, se retrouve à devoir accepter le fait qu'il existe des maisons arabes construites illégalement, et donc, ne peut s'opposer à ces destructions. Il est à noter sur celles ci sont financées par l'Europe afin de mettre Israel devant le fait accompli d'une pseudo présence arabe, et grignoter des parcelles de terre. Dommage mais justice doit être faite.

Pourquoi 2 poids de mesures sur la couverture de 2 evenements similaires ? Constructions bedouines illegales dans le neguev = village bedouin. Constructions juives illegales en Judée Samarie = colonie. Ce n'est pas normal. Est ce que I24 peut nous expliquer ces choix semantiques.

Vous retenez très bien les leçons de votre agence de presse favorite, issue du gouvernement Français! Article très tandancieux, à aucun moment vous citez les ONG financées par l'U.E. France en tête! "Pour le Prof. Gerald Steinberg, directeur de NGO Monitor, il ne fait pas l’ombre d’un doute que l’Union européenne et certains pays d’Europe occidentale (dont la France) portent ainsi une responsabilité dans les troubles qui se produisent dans le Néguev et dans la radicalisation qui se répand dans une partie de la population bédouine du Néguev. Et indirectement une responsabilité dans la mort tragique du policier Erez Lévy hy’d." Voilà ce que dit une source bien informée sur le sujet!

8Article précédentIsraël: sur 80 incendies enquêtés, 71 étaient d'origine criminelle (rapport)
8Article suivantCisjordanie: quatre Israéliens pris pour cible dans un village palestinien