Quantcast i24NEWS - Israël: l'Etat prévoit une loi autorisant l'adoption pour les couples gays

Israël: l'Etat prévoit une loi autorisant l'adoption pour les couples gays

Manifestation devant les bureaux du gouvernement à Tel Aviv en faveur de l'adoption par des couples de même sexe, jeudi 20 juillet 2017
Julien Bahloul/i24NEWS
Une pétition avait été initiée contre les discriminations dans les procédures d'adoption

Le gouvernement israélien s'est engagé dimanche matin à soumettre une loi sur l'adoption d'ici mi-2018, qui donnera le droit à tous les couples d'adopter, quelle que soit leur orientation sexuelle.

Le représentant de l'État, Yonathan Berman, s'y est engagé lors d'une audience dimanche matin devant la Cour suprême, convoquée suite à une pétition lancée contre les discriminations dans les procédures d'adoption.

"La Cour a reconnu le changement fondamental réclamé par la pétition en ce qui concerne la politique d'adoption en Israël et, désormais, les parents de même sexe pourront adopter comme n'importe quelle famille", a déclaré l'avocate Riki Shapiro-Rosenberg, qui représente le Centre réformiste et religieux.

La pétition a été soumise par des familles LGBT, membres du Centre réformiste et religieux et de l'association "Pères fiers".

Jacob Atkins/i24NEWS

Le représentant de l'État a affirmé que la ministre de la Justice Ayelet Shaked et le ministre de l'aide sociale, Haim Katz, se sont engagés à faire avancer le processus législatif pour soumettre le projet de loi au plus vite.

"Nous continuerons à suivre de près le processus législatif pour s'assurer que cette injustice soit corrigée, et rapidement", a ajouté Shapiro-Rosenberg.

De son côté, Haim Katz a affirmé que la politique du gouvernement "consiste à fournir aux parents le maximum d'outils pour garantir l'unité familiale et permettre à chaque enfant de grandir dans son environnement naturel".

M. Katz a par ailleurs annoncé qu'il demanderait à la Cour suprême d'aborder le sujet de l'adoption par les couples de même sexe afin que les professionnels réexaminent la question et tiennent compte de toutes les considérations qui sont à l'ordre du jour".

En juillet dernier, l'État avait pourtant notifié à la Cour suprême qu'il ne comptait pas permettre aux couples de même sexe d'adopter au prétexte que cela pourrait nuire aux enfants eux-mêmes.

La décision du gouvernement avait suscité une vague de protestation au sein de la communauté LGBT, et de nombreuses personnalités israéliennes s'étaient insurgées contre cette annonce.

Commentaires

(5)

Et l'enfant qui y pense? a t il le droit d'avoir un père et une mère? ou est il simplement un jouet pour faire plaisir ? Et la structure mentale de l'enfant, n'a t elle pas besoin d'avoir un papa et une maman? J'espère qu'Israël n'adoptera jamais de loi inhumaine pour les enfants.

Machia'h ! Machia'h ! Machia'h ! Aïe Aïe Aïe !

Il vaut mieux avoir 2 pères ou 2 mères qu'un seul père ou une seule mère, ce qui est le cas des enfants divorcés.

Génial Enfin :)

Ou est passé mes commentaires?

8Article précédentTel Aviv: des milliers de personnes dans la rue pour les droits des animaux
8Article suivantJérusalem: 8 juifs orthodoxes protestant contre le service militaire obligatoire arrêtés, plusieurs policiers blessés