Quantcast i24NEWS - Mur des Lamentations: Netanyahou maintient le gel sur l'espace de prière mixte

Mur des Lamentations: Netanyahou maintient le gel sur l'espace de prière mixte

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu le 9 août 2017 à Tel Aviv
Jack GUEZ (AFP)
Netanyahou "a décidé de ne pas porter de nouvelle discussion au sein du gouvernement"

Le Premier ministre israélien Benyamin Netanyahou a annoncé le maintien du gel de la création d'un espace de prière mixte au Mur des Lamentations à Jérusalem, via un communiqué de presse du ministère de la Justice publié mardi.

"Le Premier ministre Benyamin Netanyahou a considéré tous les aspects de cette affaire et a décidé de ne pas porter de nouvelle discussion au sein du gouvernement", a précisé le document.

Après une longue mobilisation de la communauté juive libérale, dont celle de l'organisation juive féministe "Les femmes du Mur", le gouvernement israélien avait approuvé le 31 janvier 2016 la création d'une section de prière mixte, où hommes et femmes pourraient prier ensemble sur le site le plus sacré du judaïsme.

Mais face à l'opposition des partis ultra-orthodoxes, le Premier ministre était finalement revenu sur cette décision historique et avait décidé en juin de geler l'application de l'accord.

Associated Press

Ce gel avait suscité la colère des mouvements juifs américains, dont la majorité adhère à des courants libéraux ou réformistes. Des ONG israéliennes avaient saisi la Cour suprême pour contester le revirement de M. Netanyahou.

"Il n'y a aucune erreur dans la décision du gouvernement de suspendre" la création de cet espace mixte, a précisé le ministère de la Justice dans sa réponse à la Cour. Cette dernière devrait à nouveau se prononcer en janvier sur la controverse.

Selon les groupes juifs orthodoxes, la création d’une zone mixte défierait les lois et la tradition juives anciennes. Du côté des groupes libéraux, cet espace aurait permis de reconnaître la pluralité des courants du judaïsme.

Lundi, Benyamin Netanyahou a assuré qu'il "n'annulait pas l'accord, mais gelait simplement l'un des paragraphes", celui concernant la création de la zone mixte.

"Le problème est un problème structurel", a déclaré Netanyahou en marge de sa rencontre avec le président américain Donald Trump, a rapporté Times of Israel.

"D'un côté, il y a la volonté de l'opinion religieuse de voir l'Etat d'Israël gouverné, autant que faire se peut, selon la Halakha (la loi juive). De l'autre, il y a la volonté d'une majorité laïque de ne pas voir cela se produire", a-t-il dit, justifiant que jusqu'alors, "des compromis occasionnels" ont "toujours été trouvés".

(avec agence)

Commentaires

(3)

La majorité sont les orthodoxes en israel. Les libéraux hybrides chretien-ashkenazes n'ont qu a creer leur etat.

Créé un état ou!!!!tu veux encore volé des terres au musulmans ??? Israël ne suffit pas (voleur dans l âme)

Tout le monde peut venir prier au Kotel. Pas besoin de créer des barrières pour chaque courant c'est absurde.

8Article précédentJérusalem: 8 juifs orthodoxes protestant contre le service militaire obligatoire arrêtés, plusieurs policiers blessés
8Article suivantJérusalem: découverte de dépouilles de crapauds dans un tombeau