Quantcast i24NEWS - Attentat de Sarona: la justice israélienne condamne les 3 terroristes palestiniens

Attentat de Sarona: la justice israélienne condamne les 3 terroristes palestiniens

The site of the terror attack in which two Palestinian gunmen killed four patrons of the Sarona market in Tel Aviv a day earlier, June 9 2016
Jessi Satin/i24news
Le 8 juin 2016, deux terroristes ont ouvert le feu sur les clients attablés au restaurant Max Brenner à Sarona

Un tribunal israélien a reconnu lundi coupables de meurtre trois terroristes palestiniens auteurs de l’attentat dans un restaurant aux abords du centre commercial de Sarona Market à Tel Aviv en juin 2016, et qui a coûté la vie à quatre Israéliens.

Le 8 juin 2016 vers 21H00, deux hommes ont ouvert le feu sur des clients attablés au restaurant Max Brenner dans ce quartier animé de Tel-Aviv.

Ido Ben Ari, 41 ans, Ilana Naveh, 39 ans, Michaêl Feiga, 58 ans, et Mila Mishaïev, 32 ans, ont été tués lors de cette attaque, l'une des plus meurtrières depuis le début d'une vague de violences en octobre.

Les auteurs des faits, deux cousins palestiniens, Khaled Mohammad Makhamrah, 22 ans, et Mohamad Ahmad Makhamrah, 21 ans, ainsi que leur complice Younes Zein, ont été reconnus coupables de quatre meurtres et de 41 chefs d'accusation de tentative de meurtre pour cette attaque. La peine sera prononcée ultérieurement.

"Quatre autres personnes ont été blessées et ont subi des dommages sérieux suite à ces tirs tandis que 37 autres ont été blessées légèrement", indique le verdict.

Des responsables sécuritaires israéliens avaient affirmé que les deux terroristes s'étaient inspirés du groupe djihadiste Etat islamique.

Mahmoud Khalid Mahamrah est devenu un partisan de l'EI alors qu'il étudiait en Jordanie avant de retourner à Yatta en Cisjordanie en janvier 2016, avait détaillé l'acte d'accusation.

Commentaires

(0)
8Article précédentPrès de 85% des Israéliens se disent de "bonne", ou de "très bonne" humeur (sondage)
8Article suivantIsraël: 15 extrémistes juifs arrêtés pour avoir menacé des Arabes