Pas de résultats.

close

Le ministère des Transports annonce la fermeture prochaine de la gare routière centrale de Tel-Aviv

i24NEWS

clock 2 min

Une vue générale de la nouvelle gare routière centrale de Tel-Aviv.
Gili Yaari / Flash 90Une vue générale de la nouvelle gare routière centrale de Tel-Aviv.

Le bâtiment a été la cible de critiques en raison de ses nuisances sonores et de son insalubrité

L'imposante gare routière centrale de Tel Aviv ("Tahana Merkazit"), considérée comme une erreur architecturale, et décrite par les usagers depuis son ouverture il y a près de trente ans, va bientôt fermer, a annoncé mardi la ministre des Transports, Merav Michaeli.

Le bâtiment, haut de sept étages et qui comprend un grand centre commercial, d'une surface de 14.000 mètres carrés, et situé dans le sud de la ville sera démoli fin 2023 ou début 2024.

Au cours des décennies qui ont suivi son ouverture en 1993, les habitants du sud de Tel-Aviv ont milité pour la fermeture du bâtiment en raison de ses nuisances sonores et de son insalubrité.

La plupart des usagers se plaignent d'une signalétique peu claire et des couloirs délabrés et mal entretenus qu'il faut emprunter pour trouver son bus.

Dans le cadre des accords entre le ministère des Transports, la municipalité de Tel Aviv-Jaffa, les ministères des Finances et du Logement, ainsi que l'Autorité foncière israélienne et la société immobilière Nitsba, les bus seront redirigés vers d'autres quartiers de la ville après la fermeture de la guerre routière.

"Cela ne se fera pas demain matin, mais cette horreur, qui constitue un danger pour l'environnement, la santé et le transport, sera bientôt fermée", a indiqué Merav Michaeli dans un communiqué.

"Dans un avenir proche, nous envisagerons des sites alternatifs, davantage de bus électriques, un meilleur service", a-t-elle ajouté.

La ministre n'a cependant pas précisé si le bâtiment serait rasé ou si une nouvelle gare serait construite à sa place, ou ailleurs dans la ville.