Quantcast i24NEWS - Wizz Air, la compagnie hongroise dont les Israéliens ne peuvent plus se passer

Wizz Air, la compagnie hongroise dont les Israéliens ne peuvent plus se passer

Passengers disembark from the low cost Hungarian Wizz Air at the newly opened Al-Maktoum International airport, the emirate's second airport in Dubai, on October 27, 2013
Marwan Naamani (AFP)
En janvier 2018, la compagnie a transporté 90% de passagers de plus qu’en 2017 depuis ou vers Israël

En Israël, une petite révolution au sein des compagnies aériennes est en train de s'opérer: l’Hongroise Wizz Air pourrait bientôt voler la vedette à l’Israélienne El Al.

Une éventualité au conditionnel car d’après les chiffres de ce début d’année, la compagnie israélienne est pour le moment toujours en tête du classement de l’aéroport Ben Gourion, avec 28% des passagers en provenance ou en partance d’Israël transportés au sein de ses appareils.

Si 370.000 voyageurs ont choisi El Al pour se déplacer, le chiffre est toutefois nettement en baisse par rapport à janvier 2017.

AP Photo/Ariel Schalit

Pour Wizz Air c’est le contraire: la compagnie hongroise a noté une augmentation de 90% de passagers en janvier 2018 par rapport au même mois l’an passé, devenant ainsi la compagnie étrangère leader dans l’Etat hébreu selon un rapport des Autorités Israéliennes des Aéroports.

Sur la dernière marche du podium: la low-cost Britannique, EasyJet.

Au mois de janvier, 73.000 passagers ont emprunté cette compagnie pour voyager depuis ou vers Israël; une hausse de 29% par rapport à l’an passé.

Derrière elle deux compagnies étrangères, Turkish Airlines et la Russe Aeroflot, complètent le top 5.

Au sein l’aéroport Ben Gourion, depuis début 2018, le trafic des passagers a augmenté par rapports à 2017: +15%, soit 1,3 million de voyageurs au total.

Commentaires

(1)

A quand le changement de la politique des pRix chez EL AL , ,,,,,,?,?

8Article précédent1.000 Juifs éthiopiens, bientôt de retour en Israël ?
8Article suivantIntel prêt à investir des milliards en Israël (ministre des Finances)