Quantcast i24NEWS - Israël: nuit de célébrations après la victoire de Netta Barzilai à l’Eurovision

Israël: nuit de célébrations après la victoire de Netta Barzilai à l’Eurovision

La chanteuse israélienne Netta Barzilai remporte la 63e édition du concours de l'Eurovision avec la chanson "Toy", à Lisbonne le 12 mai 2018
Francisco LEONG (AFP)

20 ans qu’ils attendaient ce moment.

Deux décennies que les Israéliens rêvaient d’entendre à nouveau "Israël: 12 points". Et leur souhait s’est réalisé.

Devant des dizaines de millions de téléspectateurs à travers l’Europe, Netta Barzilai a réalisé un exploit, celui d’apporter la 4ème victoire de l’Histoire de l’Etat hébreu à l’Eurovision.

Francisco LEONG (AFP)

Le suspens a été total, jusqu’à la dernière seconde.

Toute la journée les chansons israéliennes et chypriotes étaient au coude à coude sur les sites de paris en ligne.

A 1h40 du matin, alors que les jurys européens terminent de présenter leurs votes, Netta Barzilai est toujours dans la course. Il ne reste que deux résultats à annoncer: celui de Chypre et....d'Israël. Le pays qui récoltera le meilleur résultat l’emportera.

La tension est à son comble. Les Israéliens retiennent leur souffle…

La présentatrice portugaise finit par prononcer ces quelques mots: "Le pays qui est arrivé en seconde position est….Chypre". Israël explose de joie. Netta remporte l’Eurovision 2018 avec 529 points, sa rivale chypriote devra se contenter de 436. Un immense écart.

La chanteuse israélienne monte sur scène en larmes, elle s’empare du micro et crie: "Merci d’avoir choisi la différence! Merci de célébrer les différences", ajoutant "I love my country, next year in Jerusalem!", "J’aime mon pays, l’an prochain à Jérusalem!", avant d’interpréter à nouveau sa chanson, "Toy".

L’émotion est totale en Israël. La fierté est immense.

En quelques minutes les Israéliens sortent par milliers dans les rues.


A 2h30 à Tel Aviv, la Place Rabin est noire de monde. Dans quelques heures la majorité de cette foule ira travailler. Mais pour le moment tous veulent faire la fête.

Des drapeaux d’Israël emplissent les rues. Les automobilistes klaxonnent. Les voitures s'arrêtent. Les passants s’enlacent. Des inconnus dansent ensemble, crient, pleurent, s’embrassent. La scène ressemble à la victoire de la France lors de la Coupe du Monde de 1998.

Après avoir célébré cette victoire, en rentrant chez eux les Israéliens sont sur un nuage.

Tous savent désormais qu’un défi de taille les attend: organiser l’an prochain l’Eurovision 2019 dans l’Etat hébreu et pouvoir dire: "Bonsoir l’Europe, ici Jérusalem".

Julien Bahloul est journaliste et présentateur sur i24NEWS (@JulienBahloul)

Commentaires

(13)

Bienvenue à L'Eurovision à Jérusalem en 2019!!!

C tellement débile cette émission

Quel pied de nez à l’Europe et au BDS Tous les pays d Europe vont devoir reconnaître Jérusalem comme capital de fait l an prochain

En fin de compte le peuple européen aime Israel , c’est les gouvernant qui brouillent la réalité .. un notre signe divin pour Israël .. que de merveilleuse nouvelles ...le Messie est proche ..

débile ,! peut être mais pas dans ces conditions . cette année c tout à fait différent on fête cette victoire pour dire au BDS et aux autres que rien ne peut gêner notre talent et montrer au reste du monde que notre capitale c Jerusalem un point c tout !

une belle defaite pour BDS, mais une consécration pour ISRAEL et JERUSALEM. GOSAGAZ

C’était extraordinaire de vivre ça jusqu’à la dernière minute et cette explosion de joie mélangée de larmes à la fin ..oui Israël a gagnée et tous viendrons à Jérusalem l’année prochaine ...merci pour ce bon moment qui redonnent le moral ...

Bonjour la différence Jerusalem capitale du monde

Bravo et condoléances au BDS ! L'an prochain à Jérusalem !

(Nous sommes contents mais il y a tout de même une amertume à cause de l attaque au couteau qui vient assombrir ce ciel bleu blanc de la victoire.)

( Nous = certains Français juifs.)

la victoire d'Israël est sans appel. et, si les pays européens boycottent Jérusalem en 2019, Israël sera déclaré vainqueur par forfait, et le concours se tiendra l'année suivante à Jérusalem, et ainsi de suite, d'année en année.

L'Eurovision à Jérusalem en 2019 c'est un pari qui n'est pas gagné d'avance: les haredim seront-ils moins hostiles qu'en 1999, les touristes de plus en plus nombreux pour l'Eurovision pourront-ils emprunter la ligne à grande vitesse entre Tel Aviv et Jérusalem, comment ce petit monde pourrait-il bien se déplacer jour de shabbat puisque la finale a lieu un samedi, comment donner du pays une image de pays moderne et pas freiné au quotidien par les traditions religieuses? Tant de raisons de se réjouir aujourd'hui mais tant de question ouvertes pour les 12 mois à venir ...

8Article précédentAccusé de boycott, Human Rights Watch prié de quitter l’Etat hébreu
8Article suivantSondage exclusif i24NEWS: une majorité d'Israéliens favorable au transfert de l'ambassade US