Quantcast i24NEWS - Sommet islamique si Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël

Sommet islamique si Trump reconnaît Jérusalem comme capitale d'Israël

Le président turc Recep Tayyip Erdogan (g) reçu par le roi Salmane d'Arabie saoudite à Jeddah (ouest), le 23 juillet 2017
BANDAR AL-JALOUD (Saudi Royal Palace/AFP)
L'ambassade américaine à Jérusalem sera considérée comme une "attaque flagrante contre les nations arabes"

L'Organisation de la coopération islamique (OCI) a recommandé lundi la tenue d'un sommet des chefs d'Etat des 57 pays membres dans le cas où le président américain Donald Trump reconnaîtrait Jérusalem comme capitale d'Israël.

M. Trump met la dernière main à sa décision sur un éventuel déménagement de l'ambassade des Etats-Unis de Tel-Aviv vers Jérusalem, a annoncé son proche conseiller Jared Kushner.

"Si les Etats-Unis prennent l'initiative de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël, nous recommandons de tenir une réunion au niveau des ministres des Affaires étrangères suivie d'un sommet dès que possible", a indiqué l'OCI dans un communiqué.

Cette recommandation a été approuvée à l'unanimité des délégués des 57 pays membres de l'OCI qui se sont réunis lundi au siège de l'organisation à Jeddah (ouest de l'Arabie saoudite).

Le communiqué a souligné que l'établissement de l'ambassade américaine à Jérusalem serait considéré comme une "attaque flagrante contre les nations arabes et musulmanes".

THOMAS COEX (AFP)

Le président de l'Autorité palestinienne Mahmoud Abbas a tenté dimanche de mobiliser la communauté internationale pour peser sur la décision américaine.

Il s'est entretenu notamment avec ses homologues français Emmanuel Macron et turc Recep Tayyip Erdogan, "pour leur expliquer les dangers que comporterait toute décision de transférer l'ambassade" ou reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël.

La Jordanie, gardienne des lieux saints musulmans de Jérusalem et liée à l'Etat hébreu par un traité de paix conclu en 1994, a elle aussi mis en garde contre une "démarche aux conséquences graves" qui risquerait, selon elle, de "torpiller les efforts de paix et entraîner la région vers l'escalade".

Israël considère la Ville sainte comme sa capitale "éternelle et réunifiée", mais les Palestiniens estiment que Jérusalem-Est doit être la capitale de l'Etat auquel ils aspirent. 

Commentaires

(9)

À défaut de Jérusalem, il leurs reste le Zoo.

non le zoo c est pas pour eux mais les egouts ca l ai

Ils tiennent ce même discours depuis la création du nouvel état de la nation Juive, Israël, en nous faisons des guerres pendant lesquelles ils devaient nous rejeter à la mer, ils ont créé des réfugiés et un peuple sorti de nul part pour nous nuire mai, nous sommes toujours là et même au sein de leur organisation certains pays nous reconnaissent, maintenant, comme incontournables, nous demande conseil et ont imposé à ce peuple crée de toute pièces de baisser pavillon et de se créer une capitale dans un autre lieu ou de retourner chez eux en Jordanie dont ils ont tous la nationalité!

Et alors , qui ils sont ? Une parenthèse de l'histoire . Et s'imaginent être le nombril du monde

Pourquoi Mahomet n'a pas pris l'initiative de reconnaître Jérusalem comme la capitale palestinienne ( ah oui les palestiniens n'existaient pas à cette époque ils apparaissent qu'à partir de 1967) ou la capitale du monde musulman.......

Trump à de la trompe et il le fera j'en suis sur !

Bon en fait vous nous pourrissez un peu la vie depuis 50 ans non ? C'est vrai aussi que France et Allemagne, France et Angleterre c'est pas mal non plus... mais de la part " du peuple du livre " et des grands penseurs on attendrait d'avantage de sagesse . "Le sel de la terre" dit la bible. Quand je lis certains commentaires je le trouve un peu tourné , mais heureusement il y a d'autres sons de cloche.

Je suis d accord la vulgarité ne sert personne Mais sur le fonds c est vrai Les palestiniens n ont jamais existes sauf dans la manipulation des jeunes turcs lors de leur tentative de renverser le califat en 1916 Tout les reste est une invention des soviétiques au moment de la guerre froide Que les palestiniens relisent leur histoire ... ca devrait être rapide...

Ils prouvent ainsi clairement que le «problème de Jérusalem» n'a rien à voir avec «le peuple palestinien», qui n'est que leur pion. C'est criant de vérité. C'est un problème de la ligue arabe, un point c'est tout. Qu'ils règlent leurs comptes entre eux.