World Baseball Classic: nouvel exploit d'Israël qui terrasse Cuba 4-1

Les baseballeurs de l'équipe d'Israël Ryan Lavarnway, Nate Freiman et Josh Zeid (R) après leur victoire sur les Pays-Bas, le 9 mars 2017 lors du World Baseball Classic (WBC) à Seoul
JUNG Yeon-Je (AFP)
Les Bleus et Blancs démarrent le 2è tour de la compétition de la plus belle des manières en restant invaincus

L'équipe nationale israélienne de baseball continue d'enchaîner les exploits à la World Baseball Classic (WBC), co-organisée par le Japon, le Mexique, la Corée du Sud et les États Unis.

Les Bleus et Blancs ont entamé dimanche de la plus belle des manières le deuxième tour de la compétition, pour lequel ils se sont qualifiés à la surprise générale en battant notamment les favoris sud-coréens, en terrassant cette fois à Tokyo l'équipe de Cuba, pourtant un poids lourd du baseball mondial, 4-1.

Les frappeurs israéliens étaient pourtant menés une manche à rien, mais les lanceurs de l'équipe sont ensuite parvenus à maintenir leurs adversaires à distance, permettant au petit poucet de la compétition de déployer son jeu et d'étouffer l'équipe cubaine.

Au début de la deuxième manche, Cuba pensait prendre facilement l'avantage grâce à un coup de circuit d'Alfredo Despaigne. Mais c'était là le dernier coup d'éclat cubain avant qu'Israël ne prenne complètement le jeu à son compte.

Grace aux exploits de Zach Borenstein, de Ty Kelly, de Blake Gailen ou encore de Nate Freiman, Israël signe une quatrième victoire consécutive dans le tournoi.

Le bureau du Premier ministre Benyamin Netanyahou a félicité sur Twitter la sélection israélienne pour cette nouvelle victoire dans la matinée.

"Félicitations à l'équipe nationale de baseball d'Israël pour cette belle réussite !", a écrit le bureau du PM.


Véritable surprise de la World Baseball Classic, Israël, qui a été la dernière équipe à se qualifier, était la sélection la moins bien classée du tournoi, occupant la 41ème position avant la compétition.

Les Bleus et Blancs ont cependant déjoué tous les pronostics au premier tour en battant successivement la Corée du Sud (3ème mondial) 2-1, Taiwan (4ème mondial) 15-7, et enfin les Pays-Bas (9ème mondial) 3-0, et restent donc invaincus.

Outre son entrée remarquable dans le tournoi, la sélection a fait parler d'elle car elle ne compte que deux citoyens israéliens, la majorité étant des Juifs américains.

Etant éligibles à la nationalité israélienne, ces derniers sont autorisés à jouer dans l'équipe nationale par le règlement de la WBC.

Si l'association israélienne de baseball, qui compte à peine mille membres, existe depuis trois décennies, c'est la première fois que l'Etat hébreu participe à la WBC, qui est organisée tous les quatre ans.

La large couverture de l'événement sportif par la presse écrite israélienne n'a toutefois pas encore conduit les Israéliens à suivre massivement le tournoi, les matchs n'étant pas retransmis à la télévision.

Les supporters israéliens n'ont donc pas d'autre choix que de suivre la compétition sur internet.

Pour le Times of Israel, "la plupart des Israéliens ne sont probablement pas conscients qu'ils ont une équipe nationale qui jouent contre les meilleurs du monde à l'occasion du plus prestigieux événement mondial de ce sport".

Israël tentera de préserver son invincibilité en affrontant de nouveau les Pays-Bas lundi, avant de se mesurer mercredi au Japon, numéro un mondial, qui évoluera à domicile.

Commentaires

(0)
8Article précédentEntrée remarquée d'Israël dans le monde du baseball
8Article suivantUn membre du CIO s'excuse après avoir comparé exclusion de Moscou et Holocauste