Quantcast i24NEWS - La NBA retire la mention "Palestine-territoire occupé" sur demande d'Israël

La NBA retire la mention "Palestine-territoire occupé" sur demande d'Israël

Le président de la NBA Adam Silver, le 12 janvier 2017 à Londres
Glyn KIRK (AFP/Archives)
La ministre israélienne des Sports Miri Regev avait demandé le retrait "immédiat" de cette mention

La Ligue nord-américaine de basket-ball (NBA) a retiré vendredi à la demande d'Israël la mention "Palestine-territoire occupé" de la liste de pays où s'enregistrent sur son site internet les fans qui votent pour les joueurs du prochain "All Star Game".

Dans une lettre adressée à la direction de la NBA, la ministre israélienne des Sports Miri Regev avait demandé le retrait "immédiat" de cette mention, qui constitue une "interférence grossière et flagrante en contraste avec la position officielle de l'administration américaine et les déclarations du président Donald Trump qui vient juste de reconnaître Jérusalem comme la capitale d'Israël".

"Nous ne sommes pas à l'origine de la liste apparaissant sur le site et dès que nous en avons été informés, le site a été actualisé", a indiqué vendredi à l'AFP un porte-parole de la NBA, Mike Bass, qui a "présenté ses excuses pour cette liste erronée".

Le site en anglais mentionne désormais "Territoires palestiniens" à la place de "Palestine-Territoire occupé".

Chaque année, les amateurs de NBA du monde entier peuvent voter pour les joueurs qui disputent le "All Star Game", le traditionnel "match des étoiles" dont la prochaine édition aura lieu en février à Los Angeles.

Donald Trump a annoncé début décembre sa décision de reconnaître tout Jérusalem comme la capitale d'Israël, provoquant la colère des Palestiniens et une vague de critiques dans le monde notamment à l'ONU.

Les Palestiniens considèrent Jérusalem-Est, occupée et annexée par Israël, comme la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

Commentaires

(2)

Trump n'a pas annoncé reconnaître "tout Jérusalem" comme capital d'Israël ... Il a pris soin de préciser que sa reconnaissance ne préjugeait pas des futures limites de la capitale d'Israël. Certains pensent que c'était pour des considérations électoralistes intérieures , et sans aucun souci du processus de paix

Jc, entièrement d’accord avec toi. C’est vrai aussi que chacun y voit ce qui l’intéresse, même si il faut avouer que le message porte à interprétation. Volontairement je pense. C’est juste malheureux, car des gens sont morts, et j’ai bien peur que ce ne soit pas fini. Je sais que ça en réjouit beaucoup. Malheur à eux.

8Article précédentArabie/Tournoi d'échecs: Ia Fédération israélienne réclame des compensations
8Article suivantOpen d'Australie: Venus Williams première éliminée de marque