Athlétisme: l'Israélien Blessing Afrifah remporte l'or sur 200 mètres aux Championnats du monde des moins de 20 ans

i24NEWS

3 min
L'Israélien Blessing Afrifah a remporté le 200 m masculin lors du championnat du monde d'athlétisme des moins de 20 ans, à Cali, en Colombie, le 4 août 2022.
JOAQUIN SARMIENTO / AFPL'Israélien Blessing Afrifah a remporté le 200 m masculin lors du championnat du monde d'athlétisme des moins de 20 ans, à Cali, en Colombie, le 4 août 2022.

Blessing Afrifah devient le premier Israélien à remporter une épreuve reine de l'athlétisme

Historique ! Pour la première fois de l'histoire, un Israélien remporte une épreuve reine de l'athlétisme lors d'une compétition internationale. 

Le sprinter israélien Blessing Afrifah a remporté jeudi soir la médaille d'or lors de l'épreuve du 200 mètres aux Championnats du monde d'athlétisme des moins de 20 ans à Cali, en Colombie, avec un temps record de 19,96 secondes. 

Blessing Afrifah, 18 ans, devient ainsi le premier Israélien de l'histoire à passer sous la barre des 20 secondes. 

Le coureur israélien a devancé Leslie Tobago du Botswana qui était premier pendant la majeure partie de la course, jusqu'à ce qu'Afrifah le rattrape dans les 50 derniers mètres et le dépasse de quelques millimètres avant la ligne d'arrivée.

Blessing Afrifah devient le deuxième Israélien à remporter l'or aux championnats d'athlétisme dans la catégorie jeune, un an après la victoire de Yonathan Kapitolnik au saut en hauteur.

Le sportif israélien n'est que le quatrième sprinter de moins de 20 ans de l'histoire à courir le 200 mètres sous les 20 secondes. 

Il s'agit donc bien de l'un des exploits les plus retentissants de l'histoire du sport israélien, réalisé par un jeune de 18 ans, qui vient de terminer le lycée.

Blessing Afrifah, né en Israël de travailleurs immigrés venus du Ghana, a obtenu la nationalité israélienne il y a seulement deux ans, après un long combat juridique, et il s'enrôlera dans Tsahal dans deux mois.

"Aujourd'hui, nous avons vu un résultat de la persévérance et de volonté", a déclaré le président de l'Association israélienne d'athlétisme Ami Baran. 

"Afrifa et son entraîneur Igor Balon ont prouvé aujourd'hui que si vous avez des rêves, vous pouvez arriver où vous voulez. Je suis tellement fier d'eux et de tous les athlètes et entraîneurs de ce championnat. Chapeau à eux pour les efforts et la fierté qu'ils apportent à l'État d'Israël et au sport israélien", a-t-il ajouté.

Soit dit en passant, le résultat obtenu par Afrifa jeudi lui aurait valu la sixième place en finale du Championnat du monde senior qui s'est terminé récemment à Eugene aux États-Unis, et la cinquième place aux Jeux olympiques de Tokyo l'année dernière.

https://twitter.com/i/web/status/1555363096687935489 ...

Ce post ne peut être affiché car les cookies pour les réseaux sociaux sont désactivés. Vous pouvez les réactiver en cliquant sur .

Cet article a reçu 6 commentaires