Tel Aviv, troisième du classement "Top 10 des écosystèmes de start-ups" 2016

Plage de Tel Aviv
AFP
La ville israélienne arrive derrière la Silicon Valley et Stockholm et devant New York et Los Angeles

Pour la deuxième année consécutive, Tel-Aviv figure dans le "Top 10 des écosystèmes favorables aux start-ups", selon le classement publié mercredi du site VentureBeat basé à San Francisco, et du site d’investisseurs SparkLabs Global Ventures.

Comme l’année précédente, la start-up nation a été nommée en troisième position, derrière la Silicon Valley (San Francisco) et Stockholm, des villes favorisant la création et le lancement de start-ups. Elle est suivie de New-York, Los Angeles, Pékin, Séoul, Boston, Londres et enfin Berlin.

Tel Aviv a su maintenir sa position en possédant le plus petit nombre de "licornes" dans le classement (entreprises valorisées à au moins un milliard de dollars).

8 critères ont été pris en compte pour établir ce classement : les compétences technologiques, l’encadrement actif de mentors, les infrastructures techniques, la culture start-up, les infrastructures juridiques et institutionnelles, les fondements économiques et les politiques et programmes gouvernementaux.

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël, deuxième pays le plus innovateur au monde
8Article suivantTel Aviv, troisième du classement "Top 10 des écosystèmes de start-ups" 2016