Apple introduit 104 nouveaux emoji sur ses claviers virtuels

Emojis
Originaires du Japon, les emojis sont devenus très populaires depuis l’arrivée des smartphones

Apple vient précisément d’introduire en début de semaine 104 nouvelles icônes au clavier virtuel de ses appareils mobiles. Parmi les nouveautés, on notera l’arrivée des emoji smiley malade, clown, selfie, cœur noir, verre de whisky, ou bien encore l'astronaute.

Ces petits symboles qui font partie intégrante de notre quotidien que ce soit dans nos statuts Facebook, nos tweets et nos SMS, nous sont si précieux, aussi bien pour gagner du temps (le pouce en l'air), que pour exprimer une émotion (les yeux qui sortent des orbites, qui expriment l'embarras, la timidité) ou bien pour éviter une incompréhension.

De nouveaux animaux, comme le requin, le renard, le gorille, le canard ou encore le papillon font aussi leur apparition. Mais aussi l’indispensable "facepalm" (une personne qui se frappe le font de dépit), ainsi que le désormais célèbre shrug (ou haussement d'épaules en français). Et nos deux joyaux nationaux : la baguette et le croissant.

De nouvelles professions ont également vu le jour : travailleur de la santé, professeur, scientifique …et fermier.

Il y a assez d'émoticones pour former une sorte de dictionnaire. D'ailleurs une agence de traduction londonienne a décidé de recruter un employé d’un nouveau type: "un traducteur spécialiste d’emojis" pour "relever le défi posé par le langage au développement le plus rapide au monde".

AFP

"La traduction d’emojis est un domaine émergent régi jusqu’ici par des logiciels souvent insensibles aux différences culturelles. C’est pourquoi nous cherchons une personne exceptionnelle capable d’apporter une touche humaine», dit l’annonce.

"En l’absence de personne dont c’est la langue maternelle, le candidat choisi doit démontrer une passion pour les emojis et faire preuve d’une grande connaissance des différences culturelles et des possibles zones de confusion", explique l’annonce de "Today Translation".

Originaires du Japon, les emojis sont devenus très populaires depuis l’arrivée des smartphones. La force de ces petits dessins est de faire passer des émotions dans toutes les langues. Mais certains pictogrammes ne sont pas compris de la même manière selon les pays, posant des risques de confusion voire d’offense.

(avec agence)

Commentaires

(0)
8Article précédentUn milliard d'utilisateurs de Yahoo victimes d'une cyberattaque en 2013
8Article suivantIsraël, deuxième pays le plus innovateur au monde