Quantcast i24NEWS - L'équipe israélienne SpaceIL finaliste de la compétition Lunar XPRIZE

L'équipe israélienne SpaceIL finaliste de la compétition Lunar XPRIZE

Une vision d'artiste de la lune Ganymède en orbite autour de Jupiter, diffusée par la Nasa le 12 mars 2015
Handout (NASA/ESA/AFP/Archives)
En cas de succès, ce sera la première fois qu'un vaisseau spatial israélien atterrit sur la lune

L'organisation israélienne à but non lucratif SpaceIL fait partie des cinq finalistes de la compétition Lunar XPRIZE lancée par Google en 2007, et dont le but est de développer un engin robotisé capable de parcourir au moins 500 mètres sur la lune, a annoncé mardi la Fondation XPrize.

Les concurrents ont jusqu'au 31 décembre 2017 pour lancer sur la lune leur engin, qui doit également envoyer une vidéo de son parcours en HD, ainsi que des photos.

Le gagnant remportera 20 millions de dollars (18,6 millions d'euros), Google ayant déjà distribué plusieurs millions de dollars à chaque étape du concours, au début duquel 33 concurrents étaient inscrits, pour assurer le soutien des projets les plus prometteurs.

L'ONG israélienne SpaceIL, fondée par Yariv Bash, dispose d’un appareil sans roue qui compte parcourir les 500 mètres par des sauts, à l’aide d’un propulseur à réaction. En cas de succès, ce sera la première fois qu'un vaisseau spatial israélien atterrit sur la lune.

Mark Nayman/Government Press Office of Israel

L'équipe israélienne est composée de 30 ingénieurs qui travaillent à temps plein et de 250 bénévoles.

Tout au long du développement, SpaceIL a obtenu des aides importantes de l'homme d'affaires Sam Sagol, du fondateur d'Amdocs, Morris Khan, de la Fondation de la famille Adelson, ou encore de l'Agence spatiale israélienne.

Le PDG de SpaceIL, le docteur Eran Privman, s'est félicité de la qualification de son équipe pour la prochaine étape de la compétition.

"Nous attendons ce moment depuis si longtemps", a-t-il déclaré. "Être finaliste de la compétition Google Lunar XPRIZE confirme officiellement ce que nous savons depuis toujours: Israël est à la pointe de la technologie mondiale".

Les autres finalistes de la compétition sont Moon Express, une société américaine qui vise l'exploitation minière de la Lune, Synergy Moon, une société qui vise à développer des voyages spatiaux plus accessibles, Team Indus, une entreprise originaire d'Inde et l'équipe japonaise de Hakuta, dirigée par la société iSpace.

A lire sur i24NEWS
Ailleurs sur le web

Commentaires

(0)
8Article précédentIsraël dans le top 10 des pays les plus innovants au monde
8Article suivantViber offre des appels gratuits aux personnes touchées par le décret de Trump