Quantcast i24NEWS - "Game of Drones": une technologie israélienne pour empêcher la surveillance

"Game of Drones": une technologie israélienne pour empêcher la surveillance

Avec le début des opérations pour reconquérir Mossoul-Ouest il y a près d'un mois, les drones de reconnaissance aériens des forces irakiennes sont désormais équipés de grenades de 40 mm.
ARIS MESSINIS (AFP)

Alors que l'utilisation de drone est devenue très populaire ces dernières années, l'usage de ces engins a également entraîné de nombreuses problématiques sécuritaires.

Outre la violation de la vie privée dans le cadre d'une utilisation personnelle, les drones peuvent également permettent à des organisations terroristes de réaliser divers repérages et photographier des zones militaires sensibles en vue de perpétrer de potentielles attaques terroristes.

Des chercheurs israéliens de l'Université de Ben Gourion dans le Neguev ont tenté de parer à cette menace en mettant au point une technologie permettant la détection de drones de surveillance par l'interception du trafic vidéo cryptée diffusé par l'appareil lors d'un enregistrement.

"Alors qu'il était possible de détecter un drone, à présent quelqu'un peut aussi savoir si cet appareil est en train d'enregistrer une vidéo de votre position ou d'autre chose", a expliqué l'un des chercheurs au journal israélien Globes.

L'invention, surnommée "Game of Drones" par ses créateurs, pourra "aider à contrer les atteintes à la vie privée qui deviennent de plus en plus courantes avec l'utilisation de drones", s'est félicité Ben Nassi, qui a participé au projet.

"Cela pourra avoir un impact significatif pour les militaires et pour les particuliers, car une victime pourra désormais légalement prouver que son voisin a porté atteinte à sa vie privée", a-t-il ajouté.

Commentaires

(1)

Comme d'habitude israel =innovation et sagesse b'h que dieu les benisse

8Article précédentLes réseaux sociaux peuvent être dangereux pour la démocratie (Facebook)
8Article suivantIsraël toujours 10ème pays le plus innovant au monde