USA: les synagogues renforcent leur sécurité face à la multiplication des attaques antisémites

i24NEWS

3 min
Des femmes s'embrassent devant des fleurs commémoratives, le 28 octobre 2018, devant la synagogue Tree of Life, théâtre de la pire attaque antisémite de l'histoire des États-Unis.
Brendan SMIALOWSKI (AFP)Des femmes s'embrassent devant des fleurs commémoratives, le 28 octobre 2018, devant la synagogue Tree of Life, théâtre de la pire attaque antisémite de l'histoire des États-Unis.

Les fédérations juives d'Amérique du Nord ont lancé un programme de sécurité

Tentatives d'incendie criminel, vandalisme, diffusion de matériel antisémite et colis contenant des matières potentiellement toxiques ne sont que quelques-unes des menaces auxquelles les Juifs d'Amérique du Nord ont dû faire face ces derniers mois.

En réponse, la communauté a décidé de mettre la question de la sécurité des synagogues au premier plan de ses préoccupations, a rapporté le quotidien Israel Hayom.

Selon Rebecca Caspi, directrice générale de la branche israélienne des Fédérations juives d'Amérique du Nord, les incidents antisémites ont désormais dépassé le stade du harcèlement en ligne au point que les Juifs sont la cible d'agressions verbales et physiques. 

Mme Caspit a raconté un incident en Floride dans lequel quatre hommes se sont mis à crier après un homme portant une kippa et ont menacé sa famille. Selon Mme Caspi, à Austin, une synagogue a été incendiée et un rabbin a été poignardé à l'extérieur d'une école juive de Boston.

Video poster

Dans un autre incident de ces derniers jours, des affiches antivaccins sur lesquelles figurait une étoile de David ont été découvertes dans au moins deux endroits de la région de Los Angeles cette semaine, notamment collées sur un boîtier électrique à l'extérieur d'une synagogue.

La JFNA (Les Fédérations juives d'Amérique du Nord), qui chapeaute 146 fédérations juives et 300 communautés juives aux États-Unis et au Canada, a créé le programme "LiveSecure", financé au niveau national, en partenariat avec le département américain de la sécurité intérieure, afin de fournir aux "fédérations locales les outils, la formation et les ressources nécessaires pour assurer la sécurité de nos camps d'été, de nos synagogues et de nos salles de classe", selon le site internet de la JFNA. 

Les 54 millions de dollars de financement du programme permettront aux communautés d'être connectées à un réseau spécial de surveillance et de sécurité qui effectuera une évaluation des renseignements sur l'étendue des menaces que représentent les organisations terroristes et antisémites pour les membres de la communauté juive, ce qui permettra de classer chaque communauté en fonction de la menace à laquelle elle est confrontée.

Dans le cadre de l'amélioration de la sécurité, les synagogues recevront des caméras de sécurité en circuit fermé, des portes sécurisées seront installées et les membres de la communauté seront formés aux menaces terroristes potentielles. Des agents de sécurité privés seront également engagés pour les événements spéciaux et certaines communautés.

Selon Mme Caspi, ces mesures ont déjà permis de sauver des vies. Elle a noté que des portes sécurisées installées à l'entrée d'une synagogue dans la ville allemande de Halle avaient empêché un agresseur d'entrer et de perpétrer un massacre.

Selon la Commission américaine des droits civils, le nombre d'incidents antisémites signalés au cours du premier semestre 2021 a doublé par rapport à la même période l'année précédente.