Hébron: affrontements entre émeutiers palestiniens et soldats de Tsahal, un mort

i24NEWS

2 min
Un manifestant palestinien lance des fusées éclairantes au milieu d'affrontements avec des soldats israéliens dans le centre-ville d'Hébron en Cisjordanie, le 14 mai 2021
HAZEM BADER / AFPUn manifestant palestinien lance des fusées éclairantes au milieu d'affrontements avec des soldats israéliens dans le centre-ville d'Hébron en Cisjordanie, le 14 mai 2021

Le terroriste avait jeté un cocktail molotov sur l'armée israélienne

Des heurts ont éclaté vendredi dans le centre de Hébron, ville de Cisjordanie, entre émeutiers arabes et forces israéliennes, faisant un mort côté palestinien, a rapporté le ministère de la Santé à Ramallah.

Le terroriste avait jeté un cocktail molotov sur l'armée israélienne.  

Les médias palestiniens ont identifié l'homme comme étant Ahmad al-Atrash, âgé de 29 ans. Il s'agit d'un ancien détenu qui a purgé une peine de six ans de prison en Israël pour des infractions liées à la sécurité, selon les médias israéliens.

Cet incident survient alors que des violences meurtrières ces dix derniers jours en Cisjordanie et en Israël laissent craindre une escalade.

Dans le même temps, le ministre de la Défense, Benny Gantz, a visité vendredi une unité militaire de  Cisjordanie, en affirmant que "la division de Judée et de Samarie est renforcée par des milliers de combattants et de soldats".

"Nous agirons par tous les moyens pour arrêter les attaques, c'est notre mission" a déclaré de son côté, le chef d'état-major israélien Aviv Kochavi.

Jeudi, deux terroristes palestiniens ont été éliminés lors d'une opération de l'armée israélienne à Jénine (nord). Elle visait, selon l'armée, à arrêter des suspects liés à une attaque anti-israélienne menée près de Tel-Aviv mardi par un terroriste qui a fait cinq morts.

Cette attaque a porté à 11 le nombre de personnes tuées dans des attentats anti-israéliens depuis le 22 mars avec, fait inédit, certaines menées par des terroristes liés au groupe jihadiste Etat islamique (EI).

L'armée israélienne a depuis déployé des renforts en Cisjordanie et multiplié les arrestations notamment de membres de la famille de terroriste palestinien.

Cet article a reçu 5 commentaires